Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La diversité culturelle dans l’industrie du livre en France (2003-2007)

 | 
François Moreau
, 
Stéphanie Peltier

Avant-propos

Jean-François Chaintreau

Texte intégral

1La diversité culturelle est aujourd’hui un objectif central des politiques publiques culturelles, en particulier depuis l’adoption de la Convention sur la protection et la promotion de diversité des expressions culturelles de l’Unesco en 2005, en vigueur depuis le 18 mars 2007 après sa ratification par la France et l’Union européenne. De nombreuses mesures de politique culturelle s’y réfèrent, notamment dans les secteurs des indus- tries culturelles. Préoccupation principalement politique, la diversité culturelle n’en possède pas moins des dimensions économiques car elle renvoie à des questions importantes – concurrence, concentration industrielle, pouvoir de marché et optimalité économique – qui se trouvent par ailleurs, dans le contexte actuel, renouvelées par une globalisation économique et les effets produits par la révolution numérique.

  • 1 Voir notamment Tristan MATTELART, Enjeux intellectuels de la diversité culturelle. Éléments de déco (...)

2Conscient des enjeux de politique publique que pose la question de la diversité, le Secrétariat général l’a inscrit, depuis plusieurs années, dans son programme de recherche1. En 2008, il a lancé un appel à propositions de recherche sur « l’appréciation et les processus de modification de la diversité dans les filières d’industrie culturelle ». Visant à enrichir l’ensemble des résultats de l’analyse socioéconomique sur le sujet, l’appel invitait les chercheurs à apporter des éléments de réponse quant à l’appréciation des différentes dimensions de la diversité culturelle (définitions et mesures) et l’identification des processus par lesquels la diversité des produits culturels offerts, distribués et consommés a pu se modifier. Dans le cadre de l’édition de livres, un secteur qui se caractérise en France par sa concentration, et alors que la question de la surproduction est régulièrement posée, l’étude de l’évolution de la diversité au cours des années 2000 apporte notamment des éléments de réponse sur l’efficience du dispositif législatif – loi sur le prix unique du livre – dans sa capacité à préserver l’existence d’une diversité des titres et de leur distribution, et vient conforter, tout en la nuançant, l’hypothèse de la validité du modèle économique de la longue traîne.

Notes

1 Voir notamment Tristan MATTELART, Enjeux intellectuels de la diversité culturelle. Éléments de déconstruction théorique, Paris, Ministère de la Culture et de la Communication, DEPS, coll. « Culture prospective », 2009-2, juillet 2009. Par ailleurs, cette réflexion sur la diversité culturelle com- prend également un volet consacré à la promotion du dialogue interculturel, voir Hélène HATZFELD, Vincent BILLEREY, Repères pour un dialogue inter- culturel, Ministère de la Culture et de la Communication, Secrétariat général (SCPCI/DREST), 2010, en ligne sur www.culture.gouv.fr/rubrique Politiques ministérielles.

© Département des études, de la prospective et des statistiques, 2011

Creative Commons - Attribution-NonCommercial 3.0 Unported - CC BY-NC 3.0

Lire

Open access