Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De fumées et de sang

 | 
Gérard Chastagnaret

Quatrième partie. De la stupeur à l'oubli

Chapitre xvi

« Les victimes seront oubliées »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au terme de la description du massacre, je m’interrogeais sur l’issue de l’entreprise d’étouffement engagée, dès que les fusils eurent fait silence, par l’ensemble des autorités publiques avec la complicité active de la compagnie britannique. Au-delà de tout aspect moral, l’entreprise paraissait hasardeuse : comment occulter, ou tout au moins marginaliser ce qui était, ce qui est resté, à l’échelle européenne, le plus grand massacre ouvrier en dehors des périodes de troubles majeurs et notamment de guerre civile. En Espagne même, l’octobre asturien de 1934 et deux ans après le soulèvement militaire franquiste ont franchi d’autres paliers dans l’horreur, mais les circonstances en étaient radicalement différentes : le 4 février 1888 à Riotinto n’a rien d’une insurrection, ni d’une riposte à un soulèvement. C’est simplement la revendication d’un droit, et même la simple affirmation d’une victoire juridique. J’énumérais les trois espaces ou vecteurs qui pouvaient permettre d’échapper à ...

© Casa de Velázquez, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable