Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Un siècle de création musicale aux États-Unis

 | 
Laurent Denave

Troisième partie. Les productions d'un monde musical plus hétéronome et conformiste (1929-1945)

Chapitre I. L’ordre règne à nouveau dans le monde musical

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De 1929 à 1945, le monde musical étasunien est dominé par le conservatisme : d’un côté, par une industrie musicale totalement hermétique à la modernité et, de l’autre, par un monde savant où règne l’orthodoxie académique. Cette situation est liée au contexte de crise sociale que traverse le pays durant ces années. Une crise qui touche de plein fouet les industries culturelles, surtout pendant les premières années de la Grande Dépression. Il faut ajouter à cela que la concurrence entre industries fait également des victimes, en particulier Tin Pan Alley, qui disparaît, et Broadway, qui décline. C’est ce que nous verrons dans la première partie de ce chapitre. Nous discuterons ensuite des effets de cette crise sur la sphère de la musique savante, en particulier la domination sans partage des mouvements « néos » (musiques néoromantiques et néoclassiques) dans le domaine de la création.

1. Les productions d’une industrie musicale diversement touchée par la crise

La crise de 1929 produit d...

© Éditions Contrechamps, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable