Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Un siècle de création musicale aux États-Unis

 | 
Laurent Denave

Deuxième partie. Admission de la modernité dans un monde musical plus autonome (1915-1929)

Chapitre I. La production du monde musical se diversifie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si la modernité fait son entrée dans la sphère savante, elle reste totalement étrangère à la sphère de la musique « commerciale » qui, malgré ses prétentions à proposer en permanence des productions « nouvelles », ne fait que commercialiser des musiques dont le style tonal très simple est très conservateur.

1. Une industrie musicale toujours aussi lucrative et conformiste

Dans le monde musical commercial, les modes se suivent et se ressemblent au plus grand bénéfice des patrons d’entreprises musicales (les patrons de maison d’édition ou de maison de disque, les directeurs de studio de cinéma ou de théâtre de Broadway, etc.). Un monde commercial où règne une forte concurrence entre les entreprises d’une même industrie mais également entre industries, en particulier entre anciennes industries (Tin Pan Alley et Broadway) et nouvelles industries (celles du disque et du cinéma). Avant d’aborder l’histoire de ces industries et leurs productions, nous allons présenter les principales musique...

© Éditions Contrechamps, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable