Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Femmes, associations et politique à Casablanca

 | 
Yasmine Berriane

Remerciements

Texte intégral

1Cet ouvrage est la version remaniée d’une thèse de doctorat soutenue à l’IEP de Paris en février 2011. Je tiens tout spécialement à remercier ma directrice de thèse, Mariette Sineau, qui m’a accompagnée dans cette entreprise aussi bien sur le plan scientifique qu’humain. Mes remerciements vont également à Mohamed Tozy qui a co-encadré ce travail, me réservant un accueil chaleureux à Casablanca, au sein du Centre Marocain de Sciences Sociales. Je suis également redevable à Mounia Bennani-Chraïbi, Margaret Maruani et Ulrike Freitag qui, par leurs commentaires durant la soutenance de ma thèse, m’ont aidée à transformer le manuscrit initial en livre. Cet ouvrage n’aurait pas vu le jour, enfin, sans le soutien de l’Agence universitaire de la francophonie puis du Middle East Research Competition, qui m’ont donné les moyens financiers pour écrire ma thèse, et sans les conditions de travail mises à ma disposition par le Zentrum Moderner Orient, qui m’ont permis de transformer cette thèse en livre.

2Ce travail n’aurait pas pu être réalisé sans la disponibilité et l’amabilité de toutes celles et ceux qui m’ont ouvert leur chez soi et leur association. Tous mes remerciements aux nombreux membres des associations dont je ne peux malheureusement citer les noms mais envers lesquels ma dette est immense. Je remercie également Elisabeth Picard, Mohamed Naciri, Béatrice Hibou, Abdelkader et Dominique Kaioua, Lahoucine et Naima Amzil pour leur écoute et leurs recommandations. Une pensée particulière à tous mes camarades de route, du Maroc et de France, qui ont rendu ce laborieux voyage moins solitaire. Pour leur aide et conseils je remercie, au Maroc, Fadma Ait Mous, Aicha Belhabib, Ahmed Bendella, Leila Bouasria, Mohamed Jeghllaly, Mohamed Khayari, Mohamed Wazif et Merieme Yafout. Pour les débats comparatistes et la relecture de certains chapitres ou passages de cet ouvrage je remercie, en France, Severine Arsene, Marie-Laure Geoffray, Soline Laplanche-Servigne, Amélie Le Renard, Elisabeth Marteu et Irene Bono. Je suis redevable, enfin, à Jean-Paul Quiviger qui a traqué les coquilles et les lourdeurs au fil des pages.

3Toute ma gratitude va enfin vers mes parents et ma sœur Johara pour leur précieux soutien et leur appui continu et vers William qui a su m’accompagner tout au long de cette aventure avec patience, encouragements et bonne humeur.

© Centre Jacques-Berque, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable