Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Une Française médecin au Yémen

De son séjour au Yémen en 1951-1953, Claudie Fayein a rapporté un témoignage unique. Dans cette étude ethnographique, acuité de l’observation et humanisme qualifient les descriptions, enrichies d’anecdotes et illustrées de clichés, que l’auteur rapporte de la vie des imams et de ses sujets. Elle nous dévoile, grâce à son courage et son ingéniosité mêlée d’humour, tous les espaces de la société yéménite.   

...
Lire la suite

Claudie Fayein’s testimony of her stay in the Yemen in 1951-1953 is unique. In this ethnographical study, acuteness of her observations and humanism qualify the descriptions, enriched with anecdotes and illustrated with pictures, of the life of the Imam and his subjects. She unveils, thanks to her courage and ingenuity mixed with humor, all the spaces of the Yemeni society.

Note de l’éditeur

Cette mise en ligne de la version originale de l'ouvrage Une Française médecin au Yémen, édité en 1955 par René Julliard, a été réalisée à l'initiative et avec l'autorisation des enfants Fayein.

  • Éditeur : Centre français d’archéologie et de sciences sociales, René Julliard
  • Collection : Textes et documents sur la péninsule Arabique
  • Lieu d’édition : Paris
  • Année d’édition : 1955
  • Publication sur OpenEdition Books : 25 octobre 2016
  • ISBN électronique : 9782909194639
  • DOI : 10.4000/books.cefas.1519
  • Nombre de pages : 301 p.
Introduction

De la lecture de « Sciences et Voyages » à une mission au Yémen

I. D’Aden à Sanaa

Arrivée à Aden

Coucher de soleil sur l’Arabie Heureuse. — Sombres pronostics du Roi de la Mer Rouge. — Premiers contacts avec les Yéménites, grands et petits.

D’Aden à Taëz

La frontière yéménite, sa balance et ses douaniers. — Paysages de montagne. — Le tombeau du brigand marabout. — Panne et arrivée nocturne à Taëz. — Trois baguettes d’encens dans un bouquet.

Taëz et l’Imam, Roi du Yémen

La Maison des Hôtes, la vie au Palais. — Une séance de travail de Sa Majesté. ­— Comment fonctionne le royaume.

De petits spectacles et une tragique vision

Promenade dans la montagne avec mes amis les enfants. — Visite d’une école. — Une femme adultère aux fers. — L’hôpital dont on ne parlait pas.

Les Fêtes de la Victoire

Premier succès à l’aérodrome. — Feux de joie sur les terrasses. — Danses, chants, défilés et discours. — Le vieux lion, et la Trésorerie du Gouvernement.

De Taëz à Hodeidah

Soirée à Zébid et nuit parfumée au « Rêve Doré ». — Un village Zaranig de la Tehama. — Hodeidah, un collier de jasmin et le garage du Gouvernement.

D’Hodeidah à Sanaa

Halte à Obal. — Ma première consultation. — Deux jours auprès d’un Prince au château fort d’Hammam Ali. — Les Princesses au bain. — Danses yéménites dans la nuit.

II. Sanaa

L’arrivée dans la capitale

Bible et « Mille et une nuits ». — Les surprises du Dar el Diaffa. — L’installation à la Maison du clou. — Présentation de mon personnel.

Description de la ville arabe, du quartier turc et du quartier ­juif

La légende de la Bab el Rouzéma. — Le Prince Ali et les pylônes de la T.S.F.

Mes premiers clients

Une visite chez le Vice-Roi, et chez un riche commerçant. — Consultations à l’hôpital. — Radioscopie, presse à thalers et vieux canon. — Pour la clé du laboratoire, une brillante démonstration.

Une journée à Sanaa

Comment les femmes font leur ménage. — Un Jugement qui se promène. — Mâcherie de qat chez le Maire de Sanaa. — Une réception an harem.

Une année à Sanaa

Le mois de Ramadan, l’Aïd el Serir et l’Aïd el Kébir. — Heureuse issue d’une plainte à l’Imam. — La dinde de Noël du Prince Héritier, consécration du succès.

La vie familiale

Les enfants et l’amour paternel. — Est-ce un crime de marier une petite fille ? — Les « problèmes » d’une famille polygame. — Comment les femmes prennent leurs amants. — La vieillesse, une libération.

III. Missions en dehors de Sanaa

Premier médecin à Dhamar

La femme du Gouverneur et ses courtoises propositions. — La Vengeance d’Ahmed. — Consul­tation chez une folle, démonstration médicale au marché.

Les environs de Dhamar

Herren, et les ruines du dernier village chrétien. — Moaeb, et le souvenir d’un « Esculape nommé La Lambardière ». — Les tombes himyarites de Damar el Garn. — La vie à la Hakouma. — Vues politiques d’un vieux Gouverneur.

Le départ pour Menakha

Sages conseils d’un vieil ami. — La halte de Metné et le petit troubadour. — Le courrier de Paris à Souk el Khamis. — Visite d’une plantation de café. — Poésie nocturne à Maefak, en compagnie d’un askari assassin.

De Maefak à Ménakha

L’arrivée dans la ville, sans permission. — Prisonnière au harem ? Glorieuse réception de la municipalité. — Les deux maîtres de Ménakha : le Gouverneur et le commerçant. — Le voyage de retour et les confidences d’Abou.

Un voyage à Mareb, mystérieuse capitale de la Reine de Saba

Le temple de Bilkis, ou du Dieu Lunaire ? — Les anciennes digues. — Le village bédouin, et quelques histoires d’explorateurs.

© Centre français d’archéologie et de sciences sociales, 1955

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable