Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sa’d Zaghlûl : "Lieu de mémoire" du nationalisme égyptien

 | 
Anne Clément

I. Utilisation de la mémoire de Sacd Zaghlûl par ses héritiers politiques

Introduction à la première partie

Texte intégral

1La presse partisane a bien évidemment constitué la source principale de cette étude mais non l’unique. Le dépouillement des organes de presse du Wafd, de l’Organisation sacdiste et du Bloc wafdiste m’a permis d’analyser la nature, les modalités ainsi que les fonctions de l’utilisation de la mémoire de Sacd Zaghlûl par ses héritiers politiques. Mais l’hebdomadaire Al-Musawwar m’a également fourni de précieuses informations, notamment parce qu’il traite de manière très détaillée après 1938 des divisions au sein du Wafd ainsi que des commémorations parallèles de la mort de Sacd Zaghlûl par ses « fils », devenus adversaires politiques. En outre, j’ai pris le parti de considérer comme source pour cette étude la biographie de Zaghlûl écrite par cAbbâs Mahmûd Al-cAqqâd. Comme je l’ai souligné plus haut, la position de l’auteur, qui fut porte-parole du Wafd dans Al-Balâgh au cours des années vingt puis dissident à partir de 1935 avant de rejoindre l’Organisation sacdiste au moment de sa création, en fait un cas particulier. En outre, la date, 1936, et les circonstances de publication, un mois après le transfert de la dépouille de Zaghlûl au nouveau mausolée, ainsi que la reprise des thèmes abordés dans l’ouvrage par l’Organisation sacdiste confèrent à cette biographie une dimension de politique partisane qui méritait d’être analysée.

2J’ai ainsi pu mettre en évidence une évolution chronologique qui révèle des transformations rapides en grande partie issues de l’adaptation des acteurs aux changements de politique conjoncturelle (évolution des programmes et des orientations liée aux échéances électorales, aux configurations de la sphère politique ; dissensions au sein du Wafd...). Ceci explique la brièveté de certaines séquences traitées dans cette partie (1927-1928 ; 1928-1930...). Cependant, la période 1936-1938 me semble bien représenter une césure majeure dans l’évolution de l’utilisation de la mémoire de Zaghlûl dont je vais maintenant tenter de rendre compte.

© CEDEJ - Égypte/Soudan, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable