Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Fana, templa, delubra. Corpus dei luoghi di culto dell'Italia antica (FTD) - 4

 | 
Cristina Ferrante
, 
Jean-Claude Lacam
, 
Daniela Quadrino

Formiae (Formia)

Formia. Vindicio, loc. Aedes Apollinis

Jean-Claude Lacam

Texte intégral

  • 1 Ciccone 1982, 527-538 ; 1994a, 47.

1L’existence à Gaète d’un temple d’Apollo nous est assurée par diverses sources littéraires ; l’édifice se trouvait un peu en retrait de la mer, c’est-à-dire dans une zone qui semble correspondre à celle de la prétendue « villa de Cicéron », puisque l’on sait, d’après un fragment de Tite-Live rapporté par Sénèque le Rhéteur (Sen. Suas. 4, 17) que cette villa était distante de la mer d’environ mille pas. Le domaine s’étendait de part et d’autre de la uia Appia, dans la partie côtière occidentale du territoire de Formies, au débouché de la vallée qui descend d’Itri vers le promontoire de Gaète, entre la colline Acerbara et la voie littorale de Valerius Flaccus. Immédiatement à l’est de cette villa ont été justement découverts des vestiges qui pourraient être ceux du temple1.

Sources littéraires

2L’existence d’un temple d’Apollo à Gaète est attestée par Tite-Live et Julius Obsequens qui rapportent, pour l’année 182 av. J.-C., un prodige ayant trait à cet édifice.

3Liv. 40, 2, 4 :

[...] nuntiatum erat, [...] a Formiis, aedem Apollinis Caietae de caelo tactam.
« on avait annoncé [...] de Formies la chute de la foudre sur le temple d’Apollo à Gaète. »

4Obseq. 5 [60] :

[...] aedes Apollinis Caietae fulmine icta.
« [...] le temple d’Apollo à Gaète frappé par la foudre. »

5Les sources littéraires nous permettent aussi de supposer que ce temple faisait partie intégrante du domaine de Cicéron près de Gaète.

6Plutarque (Plut. Cic. 47, 7-8) décrit ainsi la retraite cicéronienne :

[...] καί πολλὰ ταραχώδη καὶ παλίντροπα βουλεύματα τῇ γνώμῃ μεταλαμβάνων παρέδωκε τοῖς οἰκέταις ἑαυτὸν εἰς Καιήτας κατὰ πλοῦν κομίζειν, ἔχων ἐκεῖ χωρία καὶ καταφυγὴν ὥρᾳ θέρους φιλάνθρωπον, ὅταν ἥδιστον οἱ ἐτησίαι καταπνέωσιν. Ἔχει δ’ὁ τόπος καὶ ναὸν Ἀπόλλωνος μικρὸν ὑπὲρ τῆς θαλάσσης.
« [...] Roulant en son esprit maints desseins confus et contradictoires, il [Cicéron] se remit entre les mains de ses serviteurs pour le conduire par mer à Gaète, où il avait une propriété et un refuge agréables pendant l’été, quand les vents étésiens sont le plus rafraîchissants. Il y a aussi en cet endroit un petit temple d’Apollo, un peu au-dessus de la mer. »

7Marc Aurèle (M.-Aur. 1, 17, 21) semble faire allusion à l’existence d’un oracle à Gaète, ce qui pourrait renvoyer à la fonction mantique d’Apollo et donc supposer que ce dieu avait là un sanctuaire dans lequel il était honoré :

[...] καὶ τὸ τοῦ ἐν Καιήτῃ ὥσπερ χρησμοῦ [...]
« [...] le fait qu’il y ait eu ce qui fut comme une sorte d’oracle à Gaète [...] »

  • 2 Farquharson 1944.
  • 3 Hadot, Luna 1998, 54.
  • 4 Rutherford 1989, 195-196.

8Le texte, lacunaire, souffre diverses reconstitutions et le passage n’est en définitive pas très clair. S’il est avéré que Marc Aurèle a résidé dans sa jeunesse à Gaète (Front., Ad M. Caes. 5, 20), il paraît bien difficile de dire s’il fait ici allusion à un véritable oracle – comme le supposent certains commentateurs tels que Farquharson2 qui reconstituent même le message de l’oracle : « Comme tu en useras » – ou simplement à une parole prémonitoire qu’il aurait pu entendre au cours de son séjour3 ou encore à un rêve à valeur de présage qu’il aurait pu y faire4. Ce témoignage est donc à prendre avec prudence.

9L’existence de l’aedes Apollinis est attestée encore pour l’année 43 av. J.-C. par Plutarque et peut-être même plus tardivement si l’on retient le témoignage de Marc Aurèle.

Sources archéologiques

  • 5 Ciccone 1982, 527-538 ; Ciccone 1994a, 47.
  • 6 Polito 2008, 92.

10Des vestiges archéologiques, découverts dans la zone, ont été présentés par le seul S. Ciccone5 comme appartenant au temple d’Apollon. Ils apparaissent en fait difficilement identifiables, à tel point que E. Polito6 estime que nous ne possédons aucune trace archéologique du temple.

Structures (?)

11À environ 90 m à l’est de la via Canzatora, route transversale reliant la uia Appia à la route littorale, se trouve sur la plage un soubassement de forme rectangulaire (25 m de façade, 11 m de largeur et environ 1,20 m de hauteur) ; il est constitué d’une structure en opus reticulatum prise dans un ouvrage de maçonnerie résultant vraisemblablement d’un agrandissement postérieur. Le soubassement était protégé de la mer par une barrière de rochers. Selon S. Ciccone, l’édifice devait posséder un caractère public puisque la voie littorale construite par Valerius Flaccus le séparait de la zone résidentielle et qu’une rampe d’accès inclinée à 45°, encore visible sur la largeur du soubassement, en autorisait l’accès depuis cette voie.

Bibliographie

Ciccone 1982: S. Ciccone, «Indicazioni sul ‘Formianum’ di Cicerone presso l’Appia», in R. Lefevre (éd.), Il Lazio nell’ antichità romana, Rome, 1982, 527-538.

Ciccone 1994a: S. Ciccone, «Aggiornamenti sulla topografia del ‘Formianum’ di Cicerone», Formianum, Atti del Convegno di Studi sull’antico territorio di Formia (1993), 1, Marina di Minturno, 1994, 43-53.

Farquharson 1944: A.S.L. Farquharson, The Meditations of the Emperor Marcus Aurelius, Oxford, 1944.

Hadot, Luna 1998: P. Hadot, C. Luna, Marc Aurèle. Écrits pour lui-même, tome 1, Paris, 1998.

Polito 2008: E. Polito, «Santuari apollinei nel Lazio meridionale», in C. Corsi, E. Polito (éd.), Dalle sorgenti alla foce. Il bacino del Liri-Garigliano nell’antichità. Culture, contatti, scambi. Atti del Convegno, Frosinone-Formia, 10-12 novembre 2005, Rome, 2008, 89-104.

Rutherford 1989: R.B. Rutherford, The Meditations of Marcus Aurelius. A study, Oxford, 1989.

Notes

1 Ciccone 1982, 527-538 ; 1994a, 47.

2 Farquharson 1944.

3 Hadot, Luna 1998, 54.

4 Rutherford 1989, 195-196.

5 Ciccone 1982, 527-538 ; Ciccone 1994a, 47.

6 Polito 2008, 92.

Auteur

Maître de conférences en histoire ancienne. Paris I (Panthéon-Sorbonne)

© Collège de France, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable