Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les collections des bibliothèques à Paris

 | 
Yves Alix
, 
Dominique Arot
, 
Bertrand Calenge
, 
et al.

Allocutions d’ouverture

Allocution de bienvenue

Agnès Saal

Texte intégral

1J’éprouve un très vif plaisir à ouvrir ce colloque et je vous souhaite très chaleureusement la bienvenue à la Bibliothèque nationale de France.

2Cette journée, organisée par l’Observatoire, a déjà connu un précédent puisque la BnF a accueilli, en mars 1998, dans ces mêmes lieux, le premier colloque de l’OPLPP sur les publics et les usages des bibliothèques. La BnF a, il est vrai, manifesté, dès la naissance de l’Observatoire, son intérêt pour une coopération sur le terrain parisien, en devenant membre de cette instance dès 1995.

3L’Observatoire rassemble, en effet, dans une réflexion et des actions concertées, des partenaires relevant de collectivités et d’administrations diverses, ce qui représente un défi constant, tout en conférant son intérêt à la démarche. Leur point commun, outre l’appartenance à un même territoire géographique, relève essentiellement de l’importance qu’ils attachent au développement des services offerts au public.

4L’évolution de la lecture publique à Paris représente un enjeu fort pour la Bibliothèque nationale de France et pour ses partenaires. Les constats concernant la fréquentation de la BnF dans les mois qui ont suivi l’ouverture du Haut-de-jardin, en décembre 1996, sans même attendre les résultats de l’enquête publique faite par l’Observatoire, en mai 1997, faisant état de la pratique de multi-fréquentation des bibliothèques, notamment chez les étudiants, avaient permis de percevoir très tôt les articulations entre les bibliothèques parisiennes, qu’il s’agisse de la BnF, de la Bpi, de la Bibliothèque Sainte-Geneviève, de la médiathèque de la Villette ou des autres bibliothèques parisiennes. Cette interdépendance s’inscrit actuellement dans un contexte en assez profonde évolution, particulièrement en raison du programme U3M qui vous sera présenté au cours de cette journée. Le projet relatif à la Montagne-Sainte-Geneviève, le transfert et le développement de Paris VII, ainsi que le pôle langues et civilisations du monde transformeront certainement les pratiques des étudiants et des chercheurs.

5La BnF a pris acte récemment, dans son projet d’établissement, de ces changements de contexte. Elle a souhaité inscrire dans ses deux premiers objectifs les publics et les collections. Le thème retenu pour ce colloque, celui des collections et de leur partage, est au cœur même des activités, des intérêts et des missions de la BnF. Ce mot de « collection » qui désigne l’action de réunir, inspire l’activité d’une grande partie des services de la Bibliothèque.

6Au cours de cette journée, plusieurs de mes collaborateurs présenteront les actions en cours à la Bibliothèque nationale de France. L’Observatoire a privilégié, pour ce colloque, un axe majeur qui donnera lieu, j’en suis certaine, à un apport d’informations venant de divers horizons institutionnels et documentaires ainsi qu’à des échanges sans doute animés et, je l’espère, enrichissants.

  • * Ces brochures sont disponisbles dans les grandes bibliothèques parisiennes.

7Vous avez déjà trouvé dans les pochettes un premier résultat des travaux préalables. Ces deux brochures* recensent les ressources documentaires à Paris pour la musique, l’entreprise et la gestion.

8Avant de céder la parole à Philippe Mauras qui représente la direction des Affaires culturelles de la Ville de Paris, à Véronique Chatenay-Dolto pour la Direction du livre et de la lecture et à Claude Jolly pour le ministère de l’Éducation nationale, je tiens à vous annoncer la tenue, les 24 et 25 janvier prochains, de deux journées professionnelles organisées par la BnF pour prolonger et élargir les thèmes d’échange sur plusieurs grands chantiers scientifiques de la Bibliothèque, cinq ans après l’ouverture.

9Je vous invite à revenir nombreux dans ces murs pour ces journées dont le programme est disponible dans le foyer de l’auditorium et je vous souhaite, en vous remerciant d’être venus si nombreux, une très fructueuse journée de travail. Merci.

Notes de fin

* Ces brochures sont disponisbles dans les grandes bibliothèques parisiennes.

Auteur

Agnès Saal, depuis 2007 est directrice générale du  Centre Pompidou

© Éditions de la Bibliothèque publique d’information, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter