Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Babel à Beaubourg

 | 
Jean-François Barbier-Bouvet

Annexes

Annexe 3. Questionnaire

Texte intégral

I - TEXTE DU QUESTIONNAIRE1

  • 1 On trouvera ici un exemplaire du questionnaire distribué au laboratoire 2. Le questionnaire du lab (...)

1LABORATOIRE 2 -

2BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE D’INFORMATION MÉDIATHÈQUE DE LANGUES

3La médiathèque de langues de la Bibliothèque Publique d’Information réalise pendant une semaine une enquête, afin de mieux connaître son public, et d’améliorer si possible les services qu’elle rend.

4C’est pourquoi nova vous demandons de bien vouloir remplir le questionnaire ci-dessous, même si vous venez pour la première fois et de nous le rendre avant de quitter le laboratoire de langues, avec la cassette que vous avez utilisée.

5Il va de soi que ce questionnaire est strictement anonyme.

6|N. B. : il n’est pas nécessaire de remplir. à nouveau, ce questionnaire, si vous y avez déjà répondu au cours de la semaine)

7cocher les cases correspondant à vos réponses ■

8MERCI DE VOTRE COLLABORATION.

91. Quelle langue étudiez-vous aujourd’hui ?

102. Titre de la méthode ou du document choisi, et niveau :

113. Numéro de la cassette choisie :

124. Heure de début de séance :

135. Est-ce la première fois que vous venez à la médiathèque de langues ?
oui □ → passer directement à la question 12
non □ ↓

146. De manière générale, combien de temps restez-vous en moyenne à chaque séance ?
- environ 1/4 d’heure □
- environ 1/2 heure □
- environ 3/4 d’heure □
- environ 1 heure □
- environ 1 heure et demie □
- environ 2 heures □
- plus longtemps □

157. Quand êtes-vous venu à la médiathèque de langues pour la première fois ?
- dès l’ouverture du Centre Pompidou □
- il y a environ 2 ans □
- il y a environ 1 an □
- il y a environ 6 mois □
- il y a environ 3 mois □
- depuis moins de 3 mois □

168. Combien de fois êtes-vous déjà venu à la médiathèque, à peu près, (sans compter aujourd’hui) ?
- 1 ou 2 fois □
- 3 à 5 fois □
- 6 à 10 fois □
- 11 à 20 fois □
- de 21 à 100 fois □
- plus de 100 fois □

179. Êtes-vous toujours venu pour apprendre la même langue qu’aujourd’hui, ou êtes-vous déjà venu pour apprendre une (ou plusieurs) autre(s) langue(s) ?
- toujours la même langue □
- autre(s) langue(s) : la ou lesquelles :

1810. De manière générale, venez-vous à la médiathèque de langues ?
- plutôt irrégulièrement □ → passer directement à la question 12
- plutôt régulièrement □ ↓

1911. Si vous venez plutôt régulièrement, est-ce :
- 1 ou 2 fois par mois □
- 1 fois par semaine □
- plusieurs fois par semaine □
- tous les jours □
- plusieurs fois par jour □

2012. Estimez-vous que les appareils mis à votre disposition sont ?
- d’un maniement simple □
- d’un maniement un peu compliqué □
- d’un maniement très compliqué □

2113. Quelle est votre langue maternelle ?

2214. Quel est votre niveau dans la langue que vous venez étudier aujourd’hui à la médiathèque ?
- notions □
- lue □
- comprise □
- parlée □

2315. Avez-vous des connaissances dans d’autres langues que celle que vous venez étudier aujourd’hui, et quelles langues ?
langue :
niveau – notions □
- lue □
- comprise □
- parlée □
langue :
niveau – notions □
- lue □
- comprise □
- parlée □
autres langues :

2416. Êtes-vous venu aujourd’hui apprendre une langue :
- dans un but scolaire ou universitaire (concours, examen, perfectionnement, etc...) □
- dans le but d’obtenir une amélioration de votre emploi ou de votre profession □
- dans le but de trouver un emploi □
- pour préparer un voyage dans le pays où cette langue sera utile □
- pour pouvoir vivre dans le pays où cette langue est pratiquée □
- pour vous cultiver □
autre raison (préciser :

2517. Venez-vous en général à la Bibliothèque Publique d’Information du Centre Pompidou ?
- uniquement pour la médiathèque de langues □
ou - également pour travailler ou vous informer sur d’autres sujets -□
ou - principalement pour travailler ou vous informer sur d’autres sujets □

2618. Plus particulièrement, utilisez-vous les ouvrages de langues, ou rédigés dans la langue que vous apprenez, des rayons "littérature" (classe 8) de la Bibliothèque Publique d’ Information ?
- oui □
- rarement □
- non □

2719. Aviez-vous déjà utilisé un laboratoire de langues, autre que celui de la Bibliothèque Publique d’Information ?
- NON □ → passer directement à la question 22
- OUI □ ↓

2820. Si oui, était-ce dans le cadre :
d’un établissement scolaire □
- de l’université □
- d’une école ou d’un cours de langues privés □
- d’une entreprise □
- autre (préciser : )

2921. De quelle langue s’agissait-il ?

3022. Avez-vous déjà utilisé une méthode d’étude des langues à domicile, sur disques ou cassettes ?
- NON □ → passer directement à la question 25
- OUI □ ↓

3123. Si oui, de quelle langue s’agissait-il ?

3224. Avez-vous poursuivi la méthode jusqu’au bout ? □
Ou l’avez-vous abandonnée en cours de route ? □

3325. Actuellement, en dehors de la médiathèque, suivez-vous d’autres cours dans la même langue (autre laboratoire de langues, enseignement par professeur) ?
- NON □
- OUI □

34Si oui, préciser quel type de cours :

35Pour nous permettre de classer les réponses à notre enquête, nous vous demandons pour terminer quelques renseignements, toujours strictement anonymes.

3626. âge :

3727. sexe : masculin □
féminin □

3828. quelle est votre nationalité ? – française □
- autre laquelle ?

3929. Où habitez-vous actuellement ? - en France :
- À Paris □
- Dans la région parisienne (78, 91, 92, 93, 94, 95) □
--En province □
– dans un autre pays □

4030. Quelle est actuellement votre profession (ou votre activité) ?
- industriel, chef d’entreprise □
- artisan □
- gros commerçant □
- petit commerçant □
- agriculteur □
- profession libérale □
- ingénieur, cadre supérieur □
- cadre moyen □
- technicien □
- employé □
- ouvrier, contremaitre □
- professeur, profession littéraire ou scientifique □
- instituteur, professions intellectuelles diverses □
- artiste, clergé □
- retraité □
- chômeur □
- sans profession □
- autre (préciser ) □
- scolaire □
- étudiant en langues □
- étudiant (autres disciplines) □

4131. Quel est votre diplôme le plus élevé, ou le niveau du dernier établissement que vous avez fréquenté comme élève ou étudiant, ou que vous fréquentez actuellement ?
- primaire □
- secondaire □
- technique sans le baccalauréat □
- technique après le baccalauréat □
- enseignement supérieur □
- enseignement supérieur long (Maîtrise, D.E.S, 3e cycles, Grandes Écoles) □

42Précisions éventuelles (en particulier, pour les études effectuées hors de France)

43Age de fin d’études (sauf si études encore en cours)

44Réflexions personnelles éventuelles sur la médiathèque de langues et motifs de satisfaction ou d’insatisfaction, suggestions, remarques, critiques, etc...)

II - INSTRUCTIONS AUX BIBLIOTHÉCAIRES POUR LA DISTRIBUTION DES QUESTIONNAIRES

45Pendant une semaine (lundi 19 mai, mercredi 21 mai, jeudi 22 mai, vendredi 23 mai, samedi 31 mai, dimanche 1er juin) la médiathèque de langues de la BPI réalise une enquête sur son public.

46Le principe en est simple :

47Pour le labo 1 vous donnez le questionnaire avec le ticket. Le public dispose du temps d’attente avant l’appel des numéros pour le remplir ; vous le récupérez lors de l’entrée dans le laboratoire.

48S’il n’y a pas d’attente, donc pas de ticket, il faut donner le questionnaire à chaque utilisateur au moment de l’entrée (quand le visiteur vient préciser les références de la méthode choisie) et lui demander de vive voix de le rendre en sortant.

49Pour le labo 2 vous donnez le questionnaire en même temps que la cassette à chaque utilisateur, qui vous le rend à la fin de la séance, quand il vient récupérer ses papiers d’identité.

50ATTENTION

  • Les questionnaires du labo 1 et du labo 2 ne sont pas identiques. On ne peut donc passer l’un pour l’autre.
  • Ne pas laisser les questionnaires en pile sur la table pour que les gens se servent eux-même, mais les distribuer 1 par 1, de la main à la main car :
    • cela permet d’éviter que les questionnaires disparaissent rapidement, emportés par les "passants",
    • c’est le seul moyen de s’assurer que tout utilisateur en a eu un,
    • le contact direct est plus efficace, et limite les non-réponses,
    • cela permet d’identifier la nature des refus ou des impossibilités de répondre (cf. plus loin).
  • Pour que l’échantillon soit représentatif et que l’on puisse en tirer des informations fiables, il faut que tout utilisateur de la médiathèque se voit systématiquement, pendant toute la durée de l’enquête, proposer un questionnaire.

51On peut rencontrer cependant trois cas de rejet du questionnaire :

  1. Les gens qui ont déjà été interrogés dans la semaine : ils n’ont effectivement pas à remplir le questionnaire une deuxième fois.
  2. Les utilisateurs étrangers qui ne parlent pas suffisamment bien le français pour comprendre le questionnaire : en ce cas cocher en haut et à droite de la 1ère page la case "étranger"■, et noter la langue qui leur aurait convenu. Puis mettre le questionnaire tel quel avec les questionnaires déjà remplis. De cette manière, nous pourrons connaître précisément la proportion d’étrangers (qui autrement aurait été sous-évaluée).
  3. Les gens qui refusent par principe d’être interrogés ; cocher la case ref.■ en haut et à droite de la 1ère page et mettre le questionnaire avec ceux qui sont totalement remplis. Cette opération est indispensable pour calculer Le taux de non-réponses et procéder éventuellement à un redressement statistique.

Notes

1 On trouvera ici un exemplaire du questionnaire distribué au laboratoire 2. Le questionnaire du laboratoire 1 est identique, sauf sur 2 points :
- dans le texte d’introduction, il était demandé aux personnes interrogées de le rendre en entrant dans le laboratoire de langues,
- dans la question 6 (durée de séance), il n’était pas proposé de réponse au-delà d’une heure, puisque cette durée constitue une limite impérative.

© Éditions de la Bibliothèque publique d’information, 1981

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter