Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’outre-lecture

 | 
Dominique Boullier
, 
Franck Ghitalla
, 
Laurence Le Douarin
, 
et al.

Annexes

Outils méthodologiques

Texte intégral

Les phases de la méthodologie

Fiche d’évaluation du profil. Prise de contact téléphonique

Provider

1• Quel est votre fournisseur d’accès ?

2• Depuis combien de temps ?

Indicateurs de compétence informatique

3• L’enquêté connaît-il bien le domaine de la micro-informatique ?

4• A-t-il déjà suivi une formation scolaire ou professionnelle sur la micro-informatique et/ou sur l’Internet ?

5• Lit-il des revues d’informatique ou de jeux vidéo ? Lesquelles ? À quelle fréquence (abonnement, etc.) ?

6• Programme-t-il sur ordinateur ?

7• Qui s’est occupé de l’achat de sa machine ? A-t-il fait appel à un proche ou à un professionnel ?

8• Qui s’est occupé du branchement et de l’installation de l’ordinateur ?

9• A-t-il déjà soulevé le « capot » de son ordinateur ?

10• Lui arrive-t-il de « bidouiller » sa machine, d’improviser et d’expérimenter ?

11• Quand sa machine se bloque, comment réagit-il (panique, etc.) ? Tente-t-il de résoudre seul le problème ou fait-il appel à des proches ou à des services en ligne ?

12• Quand il dispose d’un nouveau logiciel, tente-t-il de l’explorer seul ou a-t-il besoin d’assistance ? Recourt-il à la fonction Aide de son logiciel ? A-t-il lu les modes d’emploi avant d’utiliser ?

13• Pense-t-il que c’est une technologie encore compliquée ?

Scénario de la séance d’observation et consignes

14Phase 1 : recrutement par contact téléphonique (voir fiche « évaluation du profil »).

15Phase 2 : session d’observation (voir fiche « paramètres et indicateurs de l’observation »).

16Phase 3 : compléter, sur site, la fiche de renseignement (voir fiche Caractéristiques de la machine, de la connexion et de l’utilisateur). Pour la conduite de la phase 2, suivre le scénario suivant, en supposant que le dispositif d’observation et d’enregistrement des traces soit installé et fonctionne :

L’espace bureau de l’ordinateur

17Il s’agit de repérer l’organisation générale du bureau, en se focalisant sur les dossiers et documents personnels. Notamment :

  • Les degrés de hiérarchisation (dossiers, sous-dossiers…) ;

  • Les formes d’affichage des répertoires (pleine page, réduit, utilisation du multifenêtrage ou non, de la barre d’état…) ;

  • Les noms (ou labels) donnés aux différents répertoires.

18Il s’agira de faire faire à l’observé :

  • Une « visite guidée » ;

  • Deux épreuves visant à faire émerger les stratégies de navigation et d’exploitation de l’interface :

  • « Allez récupérer le dernier document sur lequel vous avez travaillé »

  • « Pouvez-vous aller chercher le document X ? » (document repéré auparavant par l’observateur).

La navigation sur le Web

19L’essentiel de la session d’observation se déroule ensuite à partir de la consigne générale : « Vous allez utiliser l’Internet à votre façon habituelle en continuant ce que vous avez commencé ou en reprenant ce que vous faites le plus souvent et qui vous soit utile. »

20On s’attache ainsi à observer les types d’activité qui peuvent éventuellement précéder l’ouverture d’une session sur le Web (comme, par exemple, la gestion du mél). À cette consigne, s’en ajoute une seconde portant sur la nécessaire verbalisation de l’activité et la phase d’autoconfrontation :

21« Pouvez-vous expliquer à haute voix ce que vous faites durant votre utilisation de l’Internet ? Cela m’intéresse mais dans tous les cas nous reviendrons avec vous sur les moments qui demandent des commentaires plus approfondis. »

22La fiche Paramètres et indicateurs de l’observation signale les indices à relever et à noter au cours de l’observation. La phase d’autoconfrontation a pour objectif d’extraire des indicateurs verbaux pour les paramètres difficilement extractibles directement de l’observation. Dans la fiche, ces indicateurs sont formulés sous forme de questions à poser à l’observé.

Grille de codage et de recueil

Paramètres et indicateurs de l’observation

Nouvelle grille de codage

Paramètres et indicateurs de l’observation (version 3)

Protocole de la séance d’observation (phase 3 et phase 4)

Principes

Organisation générale

23• 10 sujets sélectionnés avec les mêmes critères et le même mini-questionnaire que précédemment, en veillant particulièrement à une diversité de niveaux de formation plus grande (des contacts seront pris directement à la Cyberbase pour sortir des réseaux personnels).

24• Une observation de navigation libre est effectuée pendant 10 minutes de façon à rapprocher le sujet de nos observations précédentes pour comparaison. Avec autoconfrontation ensuite : maxi 20 minutes en tout.

25• 2 phases successives pour chaque sujet : Environnement familier (domicile) – environnement » neutre » (Cyberbase de la Cité des sciences) (soit une séparation au minimum d’une journée à prévoir)

26• Chaque phase est articulée autour de 3 tâches (voir tableau ci-après), chacune durant une vingtaine de minutes. [Ne pas hésiter à interrompre l’internaute même s’il n’a pas atteint l’objectif de départ.]

27• Avant chaque tâche, une autoévaluation des anticipations, de la distance culturelle et de la motivation est effectuée sous la forme suivante :

  • Question : » Qu’est-ce que cette question / ce thème vous évoque ? » ; » À quoi cette question / ce thème vous fait-elle/il penser ? »

  • Question : « Où vous situeriez vous sur cette échelle pour décrire votre proximité avec le sujet abordé ? »

  • Question : « Où vous situeriez vous sur cette échelle pour décrire votre motivation pour le sujet abordé ? »

28• Le questionnement se fait au fur et à mesure, pendant le déroulement de l’exécution des tâches, en fonction de points d’arrêt qui seront définis de façon standard. L’autoconfrontation est seulement prise en compte pour la navigation libre. Pour les phases dirigées et expérimentales, l’effet de ralenti dans l’action n’est plus gênant car nous sommes en situation non naturelle.

Conditions matérielles

À domicile :

  • Toute l’observation est enregistrée sur cassette audio.

  • Toute la navigation (copie d’écran) est enregistrée au moyen d’ODS sur un Zip.

  • On sauvegardera également : les favoris, l’historique de la navigation et les documents produits (tâche 3 en particulier).

À la Cyberbase :

29– Mêmes principes : L’utilisateur dispose d’une machine neutre, vierge de tout fichier personnel ou autre personnalisation. Elle tournera sous Windows 98 (la plus familière, peut-on supposer) et sera équipée du Pack Office, d’Internet Explorer, ainsi que de Netscape. Elle sera reliée à une imprimante et munie d’un lecteur de disquettes.

Recommandations particulières

30– Bien préciser qu’il ne s’agit pas du tout d’une évaluation de performance ou de temps, et qu’il n’y a aucun enjeu quant à l’achèvement ou non d’une tâche.

Déroulement

Récapitulatif du traitement des thèmes

Profils des enquêtés

Phase 1

Phase 2

Phases 3 et 4

© Éditions de la Bibliothèque publique d’information, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable