Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les mangados : lire des mangas à l’adolescence

 | 
Christine Détrez
, 
Olivier Vanhée

Partie 4. À la recherche de la légitimité perdue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au pays des lecteurs et lectrices de mangas, tout irait donc pour le mieux du monde, et pour paraphraser le générique de Candy, on s’y amuse, on pleure, on rit...

Mais là également, il y a des moments difficiles : en effet, si le manga n’est plus honni en bloc comme cela a pu être le cas dans les années 1980 et 1990, si des musées ou des magazines culturels ouvrent leurs portes et leurs colonnes à certains titres ou certains auteurs, les propos des adolescents, parfois, révèlent les conflits de légitimité qu’ils doivent affronter autour de cette pratique : Cécile, Octave ou Félix expriment ainsi une certaine agressivité envers l’enquêtrice (« je sais pas si t’as lu, je pense que t’as lu plus de romans que de mangas, désolé ») ; Cécile dénigre ses pratiques, anticipant ainsi le jugement supposé par des remarques acerbes; Matthieu affirme ne plus lire de mangas depuis des années, alors qu’au fil de l’entretien, il s’avère que s’il a arrêté, cela ne daterait que de quelques mois, et enc...

© Éditions de la Bibliothèque publique d’information, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540