Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les 11-18 ans et les bibliothèques municipales

 | 
Virginie Repaire
, 
Cécile Touitou

Conclusion

Texte intégral

1Ces pistes visant à améliorer les modalités d’accueil et l’offre à destination des jeunes sont déjà appliquées ici ou là. Cependant, si elles étaient appliquées de façon systématique, elles permettraient peut être de modifier le rapport des jeunes à la bibliothèque en changeant en premier lieu l’image qu’ils ont de cette institution. Or, on le sait, et cette enquête l’a encore confirmé, l’image a plus d’impact sur les usages qu’une simple modification de l’offre de services qui ne serait pas relayée par une forte communication.

2Tout étant affaire de communication et d’image, il convient donc de bousculer l’inscription de la bibliothèque dans la ville en la plaçant au cœur de toutes les activités et en en faisant un lieu incontournable pour l’accès à la culture, à l’information et à la citoyenneté, mais aussi au divertissement. Pour cela, ne faut-il pas multiplier les partenariats et accepter la participation de professionnels provenant de divers horizons à l’animation des espaces et des activités ? Ces perspectives n’auront de réelle efficacité, notamment en direction des jeunes les plus éloignés de l’univers des bibliothèques, que si elles s’intègrent dans un projet éducatif, ludique et culturel local à la mesure du quartier ou de la commune.

© Éditions de la Bibliothèque publique d’information, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter