Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books
T
V

Atlas des châteaux du Vivarais (xe-xiiie siècles)

 | 
Pierre-Yves Laffont

Dictionnaire

U

Texte intégral

UCEL

1département : Ardèche ; canton : Vals-les-Bains ; commune : Ucel ; toponyme actuel : « Vieil Ucel » ; diocèse médiéval : Viviers ; altitude : env. 280 m

21086-1136 : le prieuré de Saint-Pierre-du-Monastier possède, juxta castrum quod dicitur Ussellum, deux églises (Saint-Privat et Saint-Martin de Vals) acquises cum capella ejusdem castelli (Cartulaire de Saint-Chaffre n° CCLXVI).

31160 ou 1162 : Bernard d’Ucel donne à Raymond, évêque de Viviers, la seigneurie d’Ucel ; celui-ci lui redonne en fief (De rebus gestis episcoporum vivariensium p. 100 et p. 104).

41169 (v-s) : Galburge et son fils Hugues d’Ucel rendent hommage à Raymond V, comte de Toulouse, pour les castra d’Ucel, de Saint-Laurent et de Rochecolombe avec tous les fortalicia qui sont dans ces castra ou qui pourront y être construits à l’avenir et s’engagent à les rendre à réquisition au comte ou à ses envoyés (Layettes du Trésor des Chartes, t. I, n° 223).

51179 : bulle d’Alexandre III confirmant les possessions de l’abbaye de Saint-Chaffre dont l’église d’Ucel et sa capella (Cartulaire de Saint-Chaffre n° CCCCXLII).

61188 : Etienne, bayle d’Ucel, cède à la chartreuse de Bonnefoy tous ses droits sur les terres de Rioufreit et des Usbauts. Etienne jure, à Aubenas, de respecter la transaction ; sa femme et son fils jurent aussi à Ucel (Cartulaire de Bonnefoy n° 149).

7Vers 1190 : pour le rachat de Raymond du Mézenc, capturé lors de la prise du castrum d’Ucel par les « Aragonais », sa femme et son fils vendent à la chartreuse de Bonnefoy, pour 1000 sous, toute leur terre de Chanteloube (Cartulaire de Bonnefoy n° 131).

81226 : à Saint-Germain-en-Laye, Héracle de Montlaur rend hommage lige au roi de France et reconnaît tenir du comte de Toulouse les castra d’Aubenas, de Saint-Laurent et d’Ucel. Le mardi suivant, Héracle reçoit ces châteaux de l’évêque du Puy, il n’en fera hommage à personne d’autre. Plus tard, lors du siège d’Avignon, Héracle de Montlaur reçoit du roi ces castra et jure de les rendre à toute réquisition (Histoire généalogique de la maison d’Auvergne, t. II, p. 87).

Ucel - Vue d’ensemble des vestiges du château et du bourg castral.

Ucel - Vue d’ensemble des vestiges du château et du bourg castral.

91230 : Etienne, évêque du Puy, fait savoir à tous que lui ou ses successeurs doivent recevoir pour les castra d’Aubenas, de Saint-Laurent et d’Ucel, hommage et fidélité d’Alphonse, frère de Louis IX, et époux de la fille de Raymond VII, comte de Toulouse, quand il sera majeur, ou de tout autre qui sera comte de Toulouse (Charay 1950, t. I, P.-J. n° V).

101230 : le roi Louis IX concède que son frère Alphonse, lorsqu’il sera majeur, ou tout autre qui sera comte de Toulouse, devra rendre hommage à l’évêque du Puy pour les castra d’Aubenas, Ucel et Saint-Laurent, lesquels castra relèvent du fief de l’évêque. Le comte de Toulouse et ses prédécesseurs avant lui les tenaient de l’évêque comme le comte l’a reconnu lui-même devant le roi (Charay 1950, t. I, P.-J. n° VII).

111230 : Louis IX demande à Héracle de Montlaur de rendre hommage à l’évêque du Puy pour les castra d’Aubenas, de Saint-Laurent et d’Ucel mouvant du fief de l’Église du Puy, comme le fera son frère Alphonse, lorsqu’il parviendra à la majorité ou tout autre qui sera comte de Toulouse (Charay 1950, t. I, P.-J. n° III).

121267 : bulle du pape Clément IV pour l’Église du Puy lui confirmant ses biens dont le castrum d’Ucel (Chroniques de Estienne Médicis p. 79-82).

131274 : hommage d’Héracle de Montlaur à l’évêque du Puy notamment pour le château d’Ucel. Hommage renouvelé en 1309 (BMP Ms 105 p. 232 ; Répertoire général des hommages de l’évêché du Puy p. 335).

141309 : accord entre l’abbé de Mazan, et Guy de Montlaur à propos du lieu de Savelle, situé dans le mandement du château d’Ucel (ADA 3 H 1 f i 76 v°-81 r°).

15Le castrum d’Ucel est établi en surplomb de l’Ardèche qu’il domine de près d’une soixantaine de mètres. Du château, il subsiste les ruines d’une petite enceinte polygonale établie sur le point le plus haut du site. Au centre de cette chemise, s’élevait peut-être un donjon quadrangulaire aujourd’hui détruit, mais dont un angle semble encore affleurer sous la végétation. Cette enceinte, qui est peut-être du XIIe ou du XIIIe siècle, a ensuite été remaniée (à la fin du Moyen Âge ?) pour servir d’appui à des bâtiments établis dans son emprise. En contrebas de cet ensemble, au nord, apparaissent les vestiges très arasés d’une chapelle, dont le vocable nous est inconnu. Celle-ci présente une abside à pans coupés à l’extérieur et circulaire à l’intérieur. Au sud et à l’est du château, s’étend un petit bourg castral, dont l’enceinte est encore partiellement conservée, notamment en réemploi dans les façades de certaines maisons. Il est vraisemblable que le bourg se développait aussi à l’ouest au Moyen Âge. À l’intérieur de celui-ci diverses constructions présentent encore des élévations médiévales et modernes. On notera enfin que des traces d’aménagements rupestres ayant sans doute appartenu à des constructions médiévales sont encore bien visibles en bordure de la petite route qui mène au castrum, immédiatement sur les pentes qu’il domine.

16À environ 500 m au nord-ouest se dresse l’église paroissiale Saint-Pierre d’Ucel appartenant au Moyen Âge, comme la chapelle du castrum, à l’abbaye vellave de Saint-Chaffre par l’intermédiaire du prieuré de Saint-Pierre-du-Monastier au Puy (Laffont 1998c).

UZER

17département : Ardèche ; canton : Largentière ; commune : Uzer ; diocèse médiéval : Viviers ; altitude : env. 160 m

181256 : Dalmas, fils de feu Guillaume de Casteljau, avec Mabille et Amansa, ses sœurs, et Guy de Saint-Quintin, mari d’Amansa, vendent à Pierre de Laudun et à Aymar Julien tous leurs droits sur le castrum de Vinezac. Ils vendent également tout ce qu’ils possèdent dans le castrum et tenementum d’Uzeriis et dans le castrum de Balazuc. La vente est faite au prix de 8000 deniers et 10 livres en monnaie de Viviers. Guillaume de Balazuc, fils de Jarenton des Éperviers, et Pierre des Éperviers, tuteur de Guillaume de Balazuc, approuvent et confirment la vente, sous réserve des droits du seigneur de Balazuc, et investissent les acquéreurs des biens achetés (ADA 29 J 6).

191320 : Pierre Julien est coseigneur d’Uzer (Mazon 1897 p. 24).

201329 : la veuve de Pierre Julien, coseigneur de Vinezac, comme tutrice de leurs enfants, rend hommage à Guillaume de Balazuc, pour tout ce qui leur appartenait dans les châteaux (lire castra) de Vinezac et d’Uzer : c’est-à-dire les tours, forteresses (lire fortalicium), maisons, droits de haute et basse justice, etc. Acte passé à Uzer dans la maison d’Armand de Combes, chanoine de Viviers (Mazon 1897 p. 24-25).

21Le site d’Uzer est établi sur une petite hauteur dominant le ruisseau de la Lande immédiatement sur le tracé de la D 104. Celle-ci reprend le tracé d’une route médiévale reliant Aubenas aux Vans et à Alès en longeant le versant oriental des Cévennes vivaroises (Brechon 2000, t I/1 p. 81 sq).

Uzer - Le donjon du château (XIIe ou XIIIe siècle).

Uzer - Le donjon du château (XIIe ou XIIIe siècle).

22À l’angle sud-est du village s’élève un château comportant notamment un donjon quadrangulaire assez massif bâti en grès. Cette tour pourrait, en raison de son plan, de son volume et de la morphologie de quelques ouvertures (fentes de jours sur la face nord notamment), appartenir au XIIe ou au XIIIe siècle. Toutefois, le donjon présente au moins deux états successifs ; les deux tiers supérieurs du bâtiment ayant été reconstruits dans un second temps. Un grand bâtiment rectangulaire (10 m x 8 m) à deux étages - sans doute une aula - est accolé au donjon ; son rez-de-chaussée présente un appareil identique à celui du premier état du donjon dont il doit être contemporain. L’ensemble, englobé par un mur de clôture moderne reprenant peut-être une enceinte plus ancienne, a connu un certain nombre de modifications aux Époques Moderne et Contemporaine. Le village d’Uzer qui s’étend au nord du château pourrait être d’origine castrale.

23Bibliographie :
Valette 1996.

Table des illustrations

Titre Ucel - Vue d’ensemble des vestiges du château et du bourg castral.
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/2515/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 204k
Titre Uzer - Le donjon du château (XIIe ou XIIIe siècle).
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/2515/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 288k

© Alpara, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

T
 
V