Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La mine de Pampailly, XVe-XVIIIe siècles

 | 
Paul Benoit

Glossaire

Texte intégral

1affinage ou affinaison : en général, toute opération qui consiste à purifier le minerai ; dans le cas de Pampailly, il s’agit de séparer l’argent du plomb ou du cuivre.

2aérage : circulation de l’air à l’intérieur de la mine.

3carreau : terme emprunté au vocabulaire des mines de charbon. Désigne l’emplacement aménagé à la sortie de la mine.

4basne : panier destiné à contenir le minerai.

5barral : récipient destiné à remonter l’eau.

6béal : terme local pour désigner un bief détourné d’une rivière.

7blende : sulfure de zinc, ZnS.

8cémentation : traitement thermochimique destiné à modifier les propriétés d’un métal par contact avec un cément porté à haute température. À Pampailly les opérations de cémentation avaient lieu à la forge pour transformer le fer en acier par adjonction de carbone, le cément étant alors du charbon de bois.

9chien de mine : terme employé par les mineurs français au XIXe s. pour désigner le petit chariot qui circulait sur les voies de roulage en bois.

10chalcopyrite : sulfure de cuivre et de fer, CuFeS2.

11coupellation : opération d’oxydation différentielle du plomb argentifère. L’alliage est porté à température de fusion, de l’air, puisé par un soufflet, oxyde la surface de l’alliage en fusion. Lorsque l’opération est bien menée, le plomb s’oxyde alors que l’argent reste sous forme métallique.

12cuivre gris : sulfure complexe de cuivre, il existe des cuivres gris.

13débourbage : premier lavage du minerai au sortir de la mine.

14dépilage : le terme possède un double sens : 1 - opération qui consiste à vider le filon de son contenu minéralisé ; 2 - lieu où se déroule cette opération.

15encaissant : se dit de la roche dans laquelle le filon s’est mis en place.

16exhaure : évacuation de l’eau de la mine.

17fleurets : outils employés par les mineurs pour forer les trous dans lesquels ils plaçaient une charge de poudre. Les traces de fleurets sont caractéristiques des exploitations d’époque moderne.

18filon : gisement de minerai métallique, ou de minéraux en masse allongée, qui se trouve au milieu de couches différentes.

19galène : sulfure de plomb, PbS. La galène est le plus répandu des minerais de plomb. Elle peut contenir de l’argent.

20gangue : partie du filon composée de minéraux considérés comme sans valeur. À Pampailly la gangue est constituée de baryte, de quartz et de calcite.

21grillage : opération qui consiste à oxyder les minerais sulfureux sous l’action du feu afin de pouvoir les réduire par la suite.

22halde : amas de stériles laissés par les mineurs hors de la mine. Le terme est parfois employé pour désigner les tas de déchets de traitement des minerais.

23limandes : pièces de bois allongées formant la voie de roulage, le terme n’est pas employé dans les documents du XVe s. concernant Pampailly, il était d’un usage courant au XVIIIe s.

24martinet : en général le terme est employé pour désigner un marteau hydraulique. À Pampailly, il sert pour désigner une installation métallurgique fonctionnant grâce à l’énergie hydraulique même si elle n’utilise pas de marteau.

25minéralurgie : ensemble des opérations de préparation du minerai avant la fusion.

26muret : nom donné à une installation destinées au grillage du minerai, terme équivalent à stalle de grillage.

27porche : entrée d’un galerie horizontale de la mine.

28priffait, priffaiteurs : un travail à priffait est un travail payé à la tâche. Le terme de priffait désigne un contrat de ce type ; le priffaiteur est un ouvrier qui travaille à priffait.

29râble ou rouable : outil en forme de râteau dont les dents sont remplacées par un planche perpendiculaire au manche.

30réduction : phénomène chimique par lequel un corps composé abandonne l’oxygène qu’il contient.

31riblon : déchet de fer ou d’acier.

32travers-banc : galerie de circulation percée hors du filon, afin de relier les chantiers souterrains avec l’extérieur.

33scheidage : opération de tri manuel accompagné d’un concassage au marteau pour isoler les fragments suffisamment riches en minerai.

34schlamms : nom d’origine germanique donné aux résidus de lavage de petite taille, lorsque leur granulométrie est inférieure à 0,25 mm. De 0,25 à 1,5 mm on emploie le terme de sable.

35trousse ou trousseau : fragments de fer ou d’acier corroyés, c’est-à-dire soudés par martelage à chaud, pour former une pièce de métal servant à mettre en forme un objet.

© Alpara, 1997

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access