Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'échafaudage dans le chantier médiéval

 | 
Anne Baud
, 
Philippe Bernardi
, 
Andréas Hartmann-Virnich
, 
et al.

Annexe

Texte intégral

1La recherche sur l'échafaudage médiéval repose sur la mise en commun des données disparates émanents des travaux personnels des différents participants. Nous nous sommes rapidement rendu compte que ces informations étaient d'intérêt très variables surtout lorsqu'il s'agissait d'études déjà anciennes.

2L'archéologie du bâti est, en effet, une science récente sujette à d'incessantes évolutions, et ce programme a révelé les carences dans ce domaine.

3Nous avons, donc, choisi de nous baser sur les études les plus récentes afin de réaliser une fiche qui a permis d'homogénéiser les données en les synthétisant. Mais il s'est vite avéré difficile de traiter un parement dans son entier du fait, entre autres, du déplacement des échafaudages par travée, ou de la présence d'éléments bornants. Ces observations ont conduit à élaborer la notion d'unité de développement. Ce concept induit une lecture partielle de l'élévation, tout en permettant de prendre en compte les variantes des systèmes utilisés.

4Par ailleurs, la lecture de ces fiches a montré l'aspect systématique de certaines données (section des trous de boulin, hauteur des platelages...), sans rapport avec une évolution chronologique mettant, ainsi, en exergue des constantes propres à l'édification d'un échafaudage.

5Chaque édifice mentionné dans le texte a donc fait l'objet d'une mise en fiche (cf. liste infra). Ce n'est qu'à titre d'exemple que l'une d'entre elles est ici présentée.

6Nom : abbatiale de Cluny

7Commune : Cluny

8Département : Saône et Loire (71)

9Vocable : Saint-Pierre et Saint-Paul

10Parties étudiées : murs intérieurs du grand transept sud et murs intérieurs et extérieurs du mur gouttereau sud (quatre travées subsistantes).

11Datation : dernier quart du XIe s.

12Matériaux et appareil : provenant des carrières alentours.

13Petit appareil : murs intérieurs et extérieurs des deux premières travées du transept, murs extérieurs de la troisième travée et murs gouttereaux intérieurs et extérieurs. Les moellons en calcaire sont soigneusement dressés. Ils sont liés par un mortier marqué à la truelle.

14Grand appareil : murs intérieurs de la troisième travée du transept correspondant au collatéral sud et ossature du transept (piliers, contreforts, arcs). Les pierres de taille sont en calcaire à la base du bâtiment et en calcaire et arkose dans les deux derniers tiers de la hauteur des élévations. Les arcs sont exclusivement taillés dans l'arkose.

15Type d'intervention : relevés pierre à pierre, relevés photogrammétriques et couverture photographique dans le cadre d'une étude pour le projet de mise en valeur du site par les monuments historiques. (Maître d'oeuvre F. Didier, A.C.M.H)

16Description sommaire du plan et du couvrement : église à 5 nefs et à double transept, précédée d'une avant-nef. L'abside possède un déambulatoire à chapelles rayonnantes. L'église a été complètement détruite après la Révolution sauf au sud, le grand transept supportant le clocher de l'Eau Bénite et le petit transept qui conserve une partie de son élévation.

17Une voûte en berceau brisé couvrait le vaisseau principal et des voûtes d'arête protégeaient les collatéraux. Le clocher de l'Eau Bénite est construit sur une coupole montée sur trompes.

18Intervenants : Anne Baud, archéologue ; et Ghislaine Macabéo, dessinatrice.

Cluny - Transept sud - Mur ouest Parement intérieur

194 éléments bornants = piliers engagés ; 3 travées (MW1, MW2, MW3).

Description du mur ouest, tracé 1 (MW1)

20Longueur de mur : 6 m

21Hauteur de mur : 19,50 m

22Epaisseur de mur : en partie basse : 113 cm ; en partie haute renforcée par arc formeret : 2 m.

23Trous de boulin

24Maçonnés (28)

25Taversants : file nord ; borgnes : 2 files gauche

26Perpendiculaires au mur

27Dimensions : 0,14 x 0,14 cm

28Fermeture : briques + tuiles (27) ; plus recouvrement enduit (21).

29Alignement horizontal

303 par ligne, puis 2 sous voûte.

31Entraxes : W-1,80 m et 2 m - Ε - 3 m.

32Platelages (15)

33Hauteur du 1er platelage : 0,60 m au dessus du sol et 1,30 m au-dessus des fondations.

34Hauteur entre platelages : entre 1,10 m et 1,30 m. Mur recouvert d'enduit.

35Alignement vertical

36composition : 2 ensembles (rupture à 10,80 m audessus du sol).

Description de mur ouest, tracé 2 (MW2)

37Longueur de mur : 8,20 m

38Hauteur de mur : 24 m

39Epaisseur de mur : 1,10 m (en partie basse), 1,50 m (en partie haute).

40Trous de boulin

41Maçonnés (62)

42Traversants : perpendiculaire au mur - sauf 4 orientés selon un angle à 60°, direction sud.

43Fermeture : absente.

44Alignement horizontal

451er niveau, 3 ou 4 par ligne ; 2e niveau, 4 par ligne ; 3e niveau, 1 ou 2 par ligne.

46Entraxes : 1,10 m à 3,50 m en fonction des fenêtres et du contrefort extérieur.

47Platelages (18)

48Hauteur du 1er platelage : 0,60 m au-dessus du sol

49Hauteur entre platelages : 1,30 m

50Nombre d'assises entre platelages : entre 6 et 10 assises.

51Alignement vertical

52composition : 2 ensembles - rupture à 19,50 m.

Description du mur ouest, tracé 3 (MW3)

53Longueur de mur : 6 m

54Hauteur de mur : 24 m

55Epaisseur de mur : 2 m (?)

56Trous de boulin

57Façonnés : 1er niveau  :2

58Maçonnés : 2e niveau  :2

59Traversants : perpendiculaires au mur

60Dimensions : 0,15 x 0,15 m à 0,20 x 0,20 m.

61Fermeture : absente.

62Alignement horizontal

631er niveau, 2 par ligne ; 2e niveau, 3 par ligne

64Entraxes : 3,50 m (1er niveau), 2 m (2e niveau).

65Platelages (6)

66Hauteur du 1er platelage  :12 m au-dessus du sol

67Hauteur entre platelages : de 1, 20 m à 1,50 m

68Nombre d'assises entre platelages : 1 à 2 assises.

69Alignement vertical

70composition : 1 ensemble.

Liste des édifices mise en fiches

71Aime-en-Tarentaise (Savoie) - Tours des Montmayeur - Donjon (analyses dendrochronologiques : 1510-1511) - Restauration M. H. - Intervention 1984, ss la dir. de : J. Tardieu.

72Arles (Bouches-du-Rhône) - Priorale Saint-Honoratdes-Alyscamps - Relevé mur gouttereau sud (mi-XIe s.) - Intervention, A. Hartmann-Virnich.

73Arles (Bouches-du-Rhône) - Ancienne cathédrale Saint-Trophime - façade occidentale, mur gouttereau sud et nord de la 4ème travée du vaisseau principal - Intervention 19861987, A. Hartmann-Virnich.

74Berrias-Casteljau (Ardèche) - Commanderie de Jallès - Intervention, 1995 : J. Tardieu.

75Cluny (Saône-et-Loire) - Abbatiale Saint-Pierre et Saint-Paul (dernier quart du XIe s., premier quart du XIIe s.)
- Murs extérieurs du grand transept sud et murs intérieurs et extérieurs du mur gouttereau sud (quatre travées subsistantes)
- Restauration M.H. - Intervention 1993, ss la dir. de : A. Baud.

76Cruas (Ardèche) - Abbatiale Notre-Dame - Elévation est-ouest de la nef (fin XIe-fin XIIe s.), murs gouttereaux nord et sud - Restauration M. H. - Intervention 1983-1989, ss la dir. de : J. Tardieu.

77Die (Drôme) - Cathédrale Notre-Dame - Mur occidental de la nef, parement intérieur (seconde moitié du XIIe s.) Restauration M.H. - Intervention 1994, N. Reveyron et J. Tardieu.

78Ecotay (Loire) - Donjon du château - (XIIIe-XIVe s.) - Intervention, Ch. Le Barrier.

79Léoncel (Drôme) - Abbaye Notre-Dame - Mur de façade : partie basse (sections nord et médiane) et partie supérieure (niveau du clair étage de la nef). Mur gouttereau de la nef (seconde moitié du XIIe s.) - Intervention 1980-1996 ss la dir. de : J. Tardieu.

80L'Hopital-sous-Rochefort (Loire) - Priorale Notre-Dame - Sondage archéologique pour l'étude préalable à la restauration M. H., 1992, P. Roussel.

81Lhuis (Ain) - Notre-Dame de l'Assomption - Eglise préromane - Intervention (sondage archéologique contre mur gouttereau nord de la nef) 1990. ss la dir. de : J. Tardieu.

82Lyon (Rhône) - Cathédrale Saint-Jean - Chevet et mur est du transept ; enveloppe extérieure (dernières décennies du XIIe s.) - Restauration M. H. - Intervention 1989-90. ss la dir. de : Ν. Reveyron.

83Montbrison (Loire) - Chapelle Sainte-Eugénie - Elévation extérieures et intérieures (fin du XIIIe - début XIVe s.) - Etude préalable à la restauration M. H., 1994 - 95, Ch. Le Barrier.

84Montbrison (Loire) - Chapelle de la Commanderie de Saint-Jean-des-Prés - Elévations extérieures (fin XIIe s.) - Intervention 1995, Ch. Le Barrier.

85Montverdun (Loire) - Le prieuré du pic de Montverdun (fin XlIIe s.) - Restauration M. H. - Intervention 1985 - 1995, Ch. Le Barrier.

86Montverdun (Loire) - Fortifications du pic de Montverdun - Tours et remparts (XIIIe - XVIe s.) - Stages M. H. - Intervention 1990-1995, Ch. Le Barrier

87Moûtiers-en-Tarentaise (Savoie) - Cathédrale Saint-Pierre (XIe s.) - Elévations extérieures sud (nef, transept, tour, abside) - Elévations intérieures (parties hautes transept et tour sud) - Restauration M. H. - Intervention 1990, ss la dir. de : I. Parron.

88Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) - Cathédrale SaintJean-Baptiste (XIe s.) - Elévations extérieures sud - Restauration M. H. - Intervention 1993, ss la dir. de : I. Parron.

89Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme) - Cathédrale Notre-Dame et Saint-Paul (2ème quart XIIe s : absides, transept, parties des murs gouttereaux) (dernier quart du XIIe s. : nef, clocher) - Relevé partie inf. façade ouest - Intervention 1984 - 1985. A. Hartmann-Virnich.

90Saint-Paul-de-Varax (Ain) - Eglise Saint-Paul - Mur gouttereau nord de la travée de choeur (1ère moitié XIIe s.) - Surveillance lors de la restauration M. H., ss la dir. de : J. Tardieu.

91Saint-Rambert-sur-Loire (Loire) - Priorale Saint-Rambert - Clocher-porche (XIe s.) - Elévation extérieure ouest - Etude préalable à la restauration M.H., Intervention 1993, ss la dir. de : I. Parron.

92Saint-Romain-le-Puy (Loire) - Priorale Saint-Romain (XIe s.) - Elévation extérieure du chevet - Restauration M. H. - Intervention 1995,I. Parron, G. Macabéo.

93Sainte-Jalle (Drôme) - Sainte-Anastase - Murs gouttereaux nord et sud, façade occidentale (XIIIe s.) - Intervention 1987, ss la dir. de : J. Tardieu.

© Alpara, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access