Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le château et la seigneurie du Vuache

 | 
Frédéric Raynaud

Annexes

Annexe 1. Les objets de la vie quotidienne

Michel Dhenin

Texte intégral

Les objets de métal et d'os

1De nombreux objets métalliques ou de tabletterie et quelques pièces de monnaies ont été collectés dans les contextes stratigraphiques bien datés du château du Vuache. Ils nous apportent d'importantes informations sur la charpente et l'aménagement des huisseries ; ils illustrent l'ameublement et l'éclairage artificiel. Surtout, ils nous renseignent sur le mode de vie des occupants du château. Les pratiques domestiques sont largement représentées par les ustensiles de cuisine complémentaires des récipients de terre et de verre, par les outils et le matériel de couture, ainsi que par les objets de toilette et les accessoires du costume. Sont également représentées, les activités équestre, cynégétique ou guerrière, ludique, de piété, administrative et commerciale exercées dans le contexte castral.

  • 18 L'ensemble du matériel découvert au château du Vuache a été déposé au musée d'Annecy, où certaines (...)

2Dans sa grande majorité, le matériel ferreux a subi une oxydation tellement importante qu'il nécessitera une restauration préalable à son analyse ; par contre les objets d'alliage cuivreux nous sont parvenus très bien conservés. Le présent travail ne saurait donc être exhaustif, mais est volontairement limité à un répertoire des objets les plus facilement identifiables. En espérant qu'un complément pourra être rapporté après la restauration des objets.18

3Trois périodes de l'occupation du site sont représentées, à part quelques éléments particuliers ou isolés :

  • la première correspond au niveau de démolition de l'état antérieur à la construction du château de pierre, séquence stratigraphique malheureusement peu explorée et dont l'enfouissement est datable du 1er quart du XIIIe s.

  • la seconde est représentée par les découvertes faites dans la couche 803, déposée au XIVe s., au fond de la tour nord-ouest et, comme l'a démontré l'analyse ostéologique, correspondant à un dépotoir temporaire.

  • la troisième regroupant le plus grand nombre d'objets correspond au niveau d'occupation réparti sur l'ensemble du logis et attribuable à l'occupation militaire du château par les Bernois puis par une compagnie française entre 1536 et 1564.

4Les objets de la deuxième et de la troisième séries, illustrant la vie du château de pierre, sont présentés conjointement.

Objets de l'occupation primitive

5La première occupation du site, antérieure à la construction du château de pierre, a livré une clef, une lame de couteau et un bougeoir zoomorphe, tous contenus dans la couche de démolition (C 4029, tranchée IV, zone 9) dont la datation se situe entre la fin XIIe et le 1er quart du XIIIe s. (fig. 88) La qualité exceptionnelle de ce luminaire indique probablement un niveau de vie assez élevé.

6D'autre part, quatre blocs hémisphériques (D. : 16 cm, ép. max. : 8 cm) de minerai de fer en cours de transformation, sont révélateurs d'une activité liée à la métallurgie.

7Clef forée (fig. 88, A)
fer forgé. L : 11,5 cm, 1 : 3,7 cm, ép. : 1 cm
clé de porte à canon creux, anneau circulaire de section carrée, panneton rectangulaire de section plate et à découpe symétrique, ouvert perpendiculairement à la tige (Medieval catalogue, 1954 Type III, p. 137, Rieb-Salch, 1973 p. 66).

88  :-A : Clef forée

88  :-A : Clef forée

8Lame (fig. 88, Β)
fer. L : 7,8 cm, 1 : 1cm, D de la soie : 0,6 cm, L de la lame : 3,2 cm
petite lame de couteau à dos et tranchant symétriques s'arrondissant pour former une pointe arrondie. La soie de section circulaire, dans l'axe du dos, est plus grande que la lame, ce qui incite à y voir soit un cernoir (couteau à ouvrir les noix) soit un outil de précision : bistouri ou rasoir (Gay, 1887 t.1, p. 300).

9Chandelier zoomorphe (fig. 88, C) et (fig. 38)
bronze et fer. L : 9 cm, 1 : 5 cm, H : 12 cm
pied massif figurant un cerf stylisé probablement obtenu par moulage à la cire perdue, retouché au burin pour situer l'emplacement des yeux et du museau et pour figurer les poils de la queue. Les cornes sont entaillées après moulage pour former trois andouillers, le nez creux est cassé, les pattes sont courtes et leurs extrémités repliées pour assurer la stabilité de l'objet, les membres postérieurs sont légèrement déformés ; sur le garrot s'adapte une tige cylindrique à base ornementale surmontée par une coupelle de 5 cm de diamètre et de 1 cm de profondeur. Ces trois parties indépendantes sont fixées par une tige de fer dont la pointe effilée (broche), servait à la fixation d'une chandelle.(d'Allemagne, 1891, p. 80-82).

- C : Chandelier zoomorphe

- C : Chandelier zoomorphe

Objets de l'occupation du château de pierre

Clouterie et huisserie

10Plusieurs séries d'objets en fer illustrent l'aménagement de la construction. Ils ont été exhumés dans des contextes datant des XVIe et XVIIe s. et résultant des démolitions partielles de l'édifice castrai. Il est cependant probable qu'ils appartiennent à toute la période d'occupation du site comprise entre le XIIIe et le XVIIe s. C'est le cas de la clouterie dont les plus grandes pièces provenant probablement de la charpente, mais également des éléments d'huisserie soit pour la rotation, poignées, gonds et paumelles, soit pour la fermeture, clés et fragments de serrure.

Clouterie

11Plusieurs dizaines de clous ont été retrouvées. Malgré des dimensions variables dues au mode de fabrication artisanale, trois types principaux se rapportant à la charpente sont représentés :

12Grands clous à tête plate et mince et tige de section carrée, longue et effilée (fig. 89, A).

13Grands clous à tête rectangulaire ou pyramidale et tige massive de section carrée (fig. 89, Β).

14Petits clous à tête plate et tige de section carrée (fig. 89, C) (Démians d'Archimbaud, 1980, p. 480-481).

Huisserie

15Les réfections des portes et fenêtres du château sont souvent mentionnées dans les comptes de châtellenie et dans les textes postérieurs, en particulier dans l'inventaire de 1612 où le châtelain rappelle qu'il a, durant son mandat, fait refaire la plupart d'entre elles. Les objets métalliques recueillis sont des éléments d'assemblages articulés, des poignées de portes, des serrures et des clefs :

16- Gonds à fiches cylindriques
éléments scellés dans la maçonnerie, les trois exemples présentés ici se différencient par leurs pattes de scellement :

17Gond à fiche (fig. 90, A)
fer. L  :10,4 cm, 1. : 2,5 cm, D de la fiche : 1,5 cm.
gond à patte de scellement de forme approximativement rectangulaire

18Gond à fiche (fig. 90, Β)
fer. L : 9 cm, 1 : 3 cm, D de la fiche : 1,5 cm.
gond à patte de scellement de forme trapézoïdale.

19Gond à fiche (fig. 90, C)
fer. L : 10,2 cm, 1 : 1,3 cm, D de la fiche : 1 cm.
gond à patte de scellement de forme pyramidale et de section carrée (Démians d'Archimbaud. 1980, p. 466, C.A.N. n° 768, p. 197).

20- Paumelles ou gonds goupilles
éléments complémentaires du gond ayant la forme d'un crampon à large collet à double branches rectilignes s'amincissant en pointes pour permettre sa fixation dans le support en bois.

21Paumelle (fig. 91, A)
fer. L : 7,6 cm, 1 max. : 1,9 cm, ép : 0,3 cm, D de la tête : 1,5 cm.

22Paumelle (fig. 91, Β)
fer. L : 8,5 cm, 1 max. : 1,9 cm, ép : 0,5 cm, D de la tête : 1,8 cm.

23Paumelle (fig. 91, C)
fer. L : 6,9 cm, 1 max. : 1,4 cm, ép : 0,4 cm, D de la tête : 1,4 cm
(Démians d'Archimbaud, 1980, p. 466, C.A.N. 1987, n° 770 p. 198)

24- Penture, un autre système de rotation est représenté par un élément isolé :
Penture droite (fig. 92)
fer. L : 19,5 cm, 1 : 1 cm, ép : 3,7 cm, D de la tête : 1 cm.
penture droite de section rectangulaire, à tête cylindrique, dont l'axe médian est dans l'alignement de la face postérieure de la branche (Démians d'Archimbaud, 1980, p. 475, C.A.N. 1987, n° 774 p. 198)

25- Poignées de portes
Deux exemplaires de poignées de porte de même type ont été retrouvés ; elles sont formées par une simple tige de fer dont les deux extrémités sont repliées à angle droit. Elles étaient probablement fixées verticalement par simple enfoncement dans le bois et permettaient de tirer ou de pousser le vantail.

26Poignée droite (fig. 93, A)
fer. L : 11 cm, 1 : 6,7 cm, ép. : 0,5 cm.
poignée droite de section carrée, une des pointes est cassée.

27Poignée droite (fig. 93, Β)
fer. L : 8,5 cm, 1 : 4.5 cm, ép : 0,3 cm. 1,1 cm
poignée droite de section rectangulaire.

28- Serrures et Clefs
Plusieurs fragments de serrures formées par emboutissage d'une plaque de fer forgé (type serrures à bosses) ont pu être observés mais leur état de conservation n'en permet pas l'analyse avant restauration. Les clefs sont au nombre de trois, il s'agit de grandes clefs bénardes.

29Clef bénarde (fig.94, A)
fer. L : 14,8 cm, 1 : 2,8 cm.
grande clef à anneau circulaire, tige de section ronde se terminant en pointe, le panneton est trop oxydé pour être décrit.

30Clef bénarde (fig. 94, Β)
fer. L : 14,8 cm, 1 : 3,2 cm.
grande clef à anneau circulaire, tige de section ronde, panneton cassé présentant une bouterolle postérieure et un pertuis originellement ouvert en pleine croix.

31Clef bénarde (fig. 94, C)
fer. L : 11,1 cm, I : 2,9 cm.
grande clef à anneau circulaire de section pentagonale, tige de section carrée, panneton découpé en arête de poisson.

32Serti de vitrail (fig. 95)
Conjointement aux fragments de verres à vitres très détériorés, décrits dans l'annexe 2, une grande quantité d'éléments formant les résilles de sertissage de vitraux a également été retrouvée dans les contextes du XVIe s. En forme de double U, ils sont façonnés en plomb et permettent d'imaginer que les fenêtres étaient obturées par des vitrages de qualité.

95 : Serti de vitrail

95 : Serti de vitrail

Accessoires de meubles

33Si de nombreux meubles sont mentionnés dans les deux inventaires consultés, nous n'avons retrouvé que très peu d'éléments métalliques s'y rapportant.

34Charnière (fig. 96, A)
fer. L : 6,9 cm, 1 : 4 cm, ép : 0,5 cm, D de la tête : 0,7 cm
élément de charnière rectangulaire à double tête ou chamon fixée par cloutage ou par rivetage.

35Clef de coffre (fig. 96, B)
fer. L : 5,8 cm, 1 : 2,2 cm
petite clef à anneau losangique et plat, tige de section ronde, panneton à bouterolles antérieure et postérieure et museau à quatre dents (Démians d'archimbaud 1980, p. 467-471 ; Rieb-Salch 1973, p. 66-67, Medieval Catalogue 1954, p. 133-145)

36Serrure de coffret (fig. 96, C)
bronze. L : 3,2 cm, 2,4 cm, 3,6 cm, H : 1,1 cm, XVIe s.
petite serrure de coffret décorée et dont une partie du système mécanique est conservée (Rieb-Salch 1973, n° 439 p. 68)

37Petits clous à tête triangulaire perpendiculaire à la tige de section carrée (fig. 96, D)
clous de menuiserie servant à fixer des panneaux et dont la tête était enfoncée grâce à un chasse-clous.

96 : Accessoires du mobilier

96 : Accessoires du mobilier

Luminaire

38L'éclairage artificiel est représenté par quatre pièces dont trois appartiennent à des supports de chandelles. La dernière permettant la combustion d'huile. Il manque malheureusement le récipient.

39Chandelier (fig. 97, A)
bronze. L : 11,2 cm, 1 : 8,3 cm, XIVe s.
chandelier à branches, auquel manque le support, composé d'une tige de bronze de section hexagonale et effilée vers le sommet et à la base de laquelle sont fixés deux bras coudés de section rectangulaire dont les bords externes sont chanfreinés et terminés par deux binets cylindriques, sans fond, de 2 cm de diamètre. Ce système permettait la combustion soit d'une grosse bougie plantée sur la broche, soit de deux petites enfoncées dans les binets (d'Allemagne 1891, p. 178-181 ; Michaelis 1978, p. 32 ; Gay 1887, t. 1, p. 177)

40Binet de chandelier (fig. 97, Β)
fer. L : 5,1 cm, 1 : 1,4 cm, XVIe s.
objet formé d'une douille cylindrique (D : 1,3 cm, haut : 2 cm) et d'une pointe dont l'extrémité est cassée ; il peut s'agir d'un chandelier à fiche dont la pointe se plantait dans un morceau de bois (C.A.N. 1987 : n° 860, p. 215 ; Démians d'Archimbaud 1980, p. 477-478)

41Douille ou binet de chandelier (fig. 97, C)
bronze. H : 3,5 cm, 1 : 3,4 cm, ép : 1 mm XVIe s.
douille originellement cylindrique (D : 2,5cm), présentant d'un côté, une entaille verticale (L. : 0,3 cm, 1. : 1,7 cm) et de l'autre côté une rainure horizontale formée par huit paires d'ergots rectangulaires.

42Couvercle de lampe à huile (fig. 97, D)
bronze. L : 4,2 cm, 1 : 2,8 cm, H : 2,1 cm, XVIe s.
plaque découpée en forme de deux cercles accolés ; le plus petit (D : 1,6 cm) est traversé en son centre par un cylindre de 0,7 cm de diamètre et haut de 2 cm dans lequel devait être placée une extrémité de la mèche ; au centre du plus grand (D : 2,8 cm) est fixé un « robinet » dont la partie apparente est en forme de fleur de lys. La partie interne, fixée à un petit disque horizontal, était probablement destinée à recevoir la réserve de mèche. Ce type d'élément complétait une lampe à huile qui pouvait être en céramique, verre ou métal (d'Allemagne 1891, p. 237).

Armement et équipement équestre

43Quelques objets caractéristiques de la société castrale, se rapportent aux activités militaire, cynégétique et équestre.
L'armement est très peu représenté. Six carreaux d'arbalète en fer, de deux types différents et un fragment de canon d'arquebuse en alliage cuivreux, sont les seuls éléments de cette catégorie.

44L'équipement équestre est illustré par trois lots d'objets : un fer à cheval et un éperon datés de la fin du XVe s. ; des éléments de décor, une boucle et un passant de lanière du début du XVIe s. se rapportent au harnachement ainsi qu'une moitié de fer et un clou de ferrure trouvés dans les niveaux d'abandon du XVIIe s.

45Carreaux d'arbalète coniques (fig. 98, A)
fer. L moyenne : 7,5 cm, D de la base : 1 cm.
le premier type de carreau représenté par trois exemplaires trouvés dans un contexte du début du XVIe s. se caractérise par sa forme conique et effilée de section ronde (Rieb-Salch 1973, n°107 p. 25)

46Carreaux d'arbalète à douilles étranglées (fig. 98, Β)
fer. 7 cm <L>; 10 cm, D de la base : 1,5 cm.
le second type, également représenté par trois exemplaires trouvés dans des contextes du XVIIe s., présente une pointe de section losangique, un étranglement central et une douille d'emmanchement conique de section ronde. Ce type paraît plus ancien que l'époque d'enfouissement (Démians d'Archimbaud 1980, p. 447 ; Medieval catalogue 1954, p. 65-73 ; Rieb-Salch 1973, n° 103106, p. 25).

47Fragment de canon d'arquebuse (fig. 98, C)
bronze. L : 8 cm, 1 : 3,6 cm.
fragment de tube à section octogonale avec une perforation centrale circulaire : calibre de 15 mm. Trouvé dans un contexte du début du XVIe s., ce type d'arme à feu pouvait projeter des carreaux d'arbalète (Rieb-Salch 1973, n° 60-63, p. 22).

48Eperon à pointe (fig. 99, A)
fer. L : 10,8 cm, 1 : 10,6 cm, ép des tiges : 0,7 cm
éperon à tiges incurvées dans le sens de la hauteur et de section quadrangulaire, s'épaississant pour former une talonnière plus large. Une des extrémités des branches est terminée par un rivet muni d'une tête carrée permettant de fixer la bride de cuir, l'autre, par un oeillet rectangulaire (0,8 cm, 0,1 cm). La pointe en bouton pyramidal dégagée par le reserrement d'un collet court, est reliée à la talonnière (long, totale de la pointe : 2,5 cm).
Nous n'avons pas retrouvé d'exemples d'éperons semblables datant de cette époque ; celui du Vuache se différencie des éperons connus par la taille réduite de sa pointe et par son système de fixation présentant deux attaches différentes (Medieval Catalogue 1954, p. 94-112 ; Démians d'Archimbaud 1980, p. 449).

49Fer à cheval (fig. 99, Β)
fer. L : 11,9 cm, 1 : 10,5 cm, ép.max. : 0,7 cm.
fer de forme ovale très usé, percé de cinq trous apparents. Les bords sont légérement ondulés par l'estampage des perforations ; les extrémités des branches sont appointées par l'usure. (Medieval Catalogue 1954, p.112-117 ; Démians d'Archimbaud 1980, p.452)

50Fer à cheval (fig. 99, C)
fer. L : 13 cm, 1 de la branche : 3,5 cm, ép moyenne : 0,4 cm
moitié de fer, percée de deux trous rectangulaires. Un tampon, de forme approximativement circulaire, est rajouté à l'avant du fer ; sa surface quadrillée par incisions, est usée. L'extrémité de la branche est repliée pour former un crampon. La largeur de la branche et ses aménagements incitent à y voir soit un fer de cheval d'attelage, peut-être pour la marche sur un sol gelé, soit un fer pathologique destiné à corriger un défaut d'aplomb.

51Clou de fer à cheval (fig. 99, D)
fer. L : 6,5 cm, ép de la tige : 0,2 cm, 0,4 cm.
clou de ferrage de forme moderne : tête carrée 0,9 cm de côté dont les bords sont légèrement chanfreinés, tige à section rectangulaire terminée par un « grain d'orge » petit biseau destiné à faciliter l'introduction du clou dans la come du sabot.
(C.A.N 1987 : XVe s. n° 786, p. 200).

99 : Equipement équestre

99 : Equipement équestre

52Grande boucle et passant de courroie (fig. 100, A)
fer. L : 7 cm, 1 : 4 cm, ép : 0,6 cm.
fer L : 3,9 cm, 1 : 2,4 cm, ép : 0,3 cm.
ensemble composé d'une grande boucle de forme ovale, ardillon droit et d'un anneau rectangulaire destiné à maintenir l'extrémité de la courroie. Il s'agit peut-être d'une boucle de sous-ventrière ou d'un élément de harnais (Démians d'Archibaud 1980, p. 484).

53Plaque décorative (fig. 100, B)
bronze doré L : 5,3 cm, 1 : 3,5 cm, ép : 0,1 cm, XVIe s.
plaque en forme de trident portant des traces de dorure et munie de quatre crochets de fixation sur le revers servant de décor à une courroie de harnachement.

54Clou décoratif (fig. 100, C)
bronze et fer. L : 2,5 cm, 1 : 1,7 cm, XVIe s.
clou à tige de fer et tête de forme ovoïde en bronze.

100 : Harnachement

100 : Harnachement

Couture

55Le travail de couture est illustré par de nombreux objets, tous retrouvés dans un contexte du début du XVIe s. Sont mis en relation avec la couture, des fils de bronze servant éventuellement à faire des petites boucles pour fixer des pièces de vêtements. Ces boucles pouvaient également être utilisées pour séparer ou maintenir des mèches de cheveux.

56Fragment d'aiguille (fig. 101, A)
os. L : 3,7 cm, 0,1 cm<larg>0,4 cm, ép : 1 mm.
tête d'aiguille de couture, à section ovale et à chas circulaire D : 1,5 mm La pointe est cassée.

57Aiguille (fig. 101, Β)
bronze ou laiton. L : 5,1 cm, 1 <D>;3 mm.
aiguille de couture à section circulaire et à chas ovale (1 mm, 4 mm) (Rieb-Salch 1973, n° 210, p. 42).

58Dé de couture (fig. 101, C)
bronze. H : 1,8 cm, D : 1,6 cm, ép : 0,1 cm.
dé de couture réalisé à partir d'une tôle emboutie de forme tronconique à fond fermé, décoré à l'exception du tiers inférieur de rangées de petites incisions (Rieb-Salch 1973, n° 215 p. 42 ; Démians d'Archimbaud 1980, p. 464, type n° 4).

59Ciseaux de couture (fig. 101, D)
bronze. L : 14 cm, 1 max. : 4,2 cm, ép : 0,5 cm.
ciseaux dont les lames, recouvertes d'oxyde de fer, sont placées en X de manière à se mouvoir autour d'un rivet (D. : 0,2 cm) ; les branches sont décorées d'incisions, d'ajours en forme de coeurs renversés et d'anneaux. Les anneaux de préhension à ouverture ovale présentent des facettes sur leur pourtour extérieur (d'Allemagne 1928, t. .2, p. 264-265).

60Ciseaux (fig. 101, E)
fer. L : 18,5 cm, 1 : 7,7 cm, ép des lames : 0,2 cm.
grands ciseaux à lames rectilignes terminées par une pointe en feuille de laurier. Les branches coudées, à anneaux de préhension ovales, ne sont pas fermées mais formées par courbure des extrémités effilées (Medieval catalogue 1954, p. 150-153 ; Démians d'Archimbaud 1980, p. 461, type n° 2).

Outillage

61Les quelques outils exhumés ne représentent pas une activité artisanale spécifique exercée dans le cadre du château, mais peuvent correspondre aux travaux de réparation et d'entretien de l'édifice. Ils illustrent le travail de la pierre (massette) ou le travail du bois (tarière, herminette).

62Tetu de tailleur de pierre (fig. 102)
fer. L : 22 cm, 1 max. : 5,8 cm, ép : 4,5 cm, côté de la douille : 4 cm, 3 cm, XVIe s.
tetu présentant un côté carré et un côté tranchant parallèle au manche ; le sommet du manche en bois est conservé dans l'oxydation.

102 : Têtu de tailleur de pierre

102 : Têtu de tailleur de pierre

63Herminette (ou aissette ou asse) (fig. 103, A)
fer. L : 20,4 cm, I : 5,2 cm, 0,2 cm, 1 cm, côtés de la douilles : 1,3 cm, 3 cm, XVIe s.
tête d'herminette à emmanchement quadrangulaire ; branches de section rectangulaire présentant un côté tranchant arrondi et l'autre formant une pointe oblique.

64Tarière à tête vrillée (fig.103, B)
fer. L : 16,5 cm, 0,8 cm,1,3 cm, XVIe s.
tarière à section circulaire terminée par une spire formant la vrille, la soie conique (long. 2,5 cm) porte des traces de bois imprimées sur l'oxydation. Il s'agit vraisemblablement d'un outil indépendant et non pas d'une mèche adaptable sur un vilebrequin (Démians d'Archimbaud 1980, p.459).

Accessoires de vêtements

65Les objets vestimentaires trouvés au Vuache illustrent l'époque de transition des formes du costume qui voit, sous l'influence italienne, la disparition des usages médiévaux (robes souples) au profit de costumes aux formes géométriques : corps rigides et jupes triangulaires aux lignes épanouies faits dans de riches étoffes, avec une abondance de fourrures, de broderies et de bijoux. C'est également l'époque des premiers livres de modèles et de l'apparition des costumes régionaux.

66Epingles à tête sphérique (fig. 104) bronze.

67Au total 106 épingles ont été retrouvées dans les niveaux des XVIe et XVIIe s. La forme sphérique de la tête est obtenue par enroulement de la tige. De tailles variables, elles se répartissent cependant en deux groupes : le premier regroupant les plus petites (58 exemplaires) d'une longueur variant de 2,4 cm à 3 cm, D. de la tige : 0,5 mm, et le second (48 exemplaires) d'une longueur variant de 3 cm à 5,2 cm, D. de la tige 1 mm. Ce type d'épingle, connu du XIIIe au XVIIIe s. servait autant au travail de couture qu'à la fixation de pièces de vêtement : manches, guimpes (A.H.M. 1977, n° 117-119, p. 134 ; Démians d'Archimbaud 1980, p. 516).

68Troussoir (fig. 105)
bronze. L : 12 cm, XVIe s.
accessoire passé dans la ceinture et servant à relever les jupes pour faciliter la marche. Il est composé de trois éléments : un crochet formé d'une tige de bronze repliée et dont une extrémité forme un anneau, un pendentif fait à partir d'un fil plié de manière à former deux boucles aux extrémités. Autour de celui-ci est enroulé un fil de bronze (D : 0,5 mm). Sa partie centrale est décorée de six rangées de bouclettes formées par un fil de bronze entourant deux rangées du précédent et enfin, une chaîne à maillons torsadés qui se fixait à la ceinture (le pendentif présente des similitudes avec A.H.M. 1977, n° 162, p. 154).

105 : Troussoir (x 2 environ)

105 : Troussoir (x 2 environ)

69Fragment de galon d'argent (fig. 106)
fil d'argent. L : 2,7 cm, 1 : 1,5 cm, ép : 0,02 cm, XVIe s.
fil d'argent torsadé autour d'un fil textile (disparu), formant un galon de décoration vestimentaire.

106 : Galon d'argent

106 : Galon d'argent

70Fragment de galon de bronze (fig. 107, A)
bronze. L : 4,5 cm, 1 : 1,4 cm, ép : 0,5 cm, XVIe s.
fil de bronze (D : 0,5 mm) tressé sur trois rangs en double fil (Démians d'Archimbaud 1980, p. 516).

71Boucle de fil de bronze (fig. 107, Β)
bronze. D : 1 cm, D. tige : 0,1 cm XVIe s.
fil de bronze torsadé pour former une petite boucle circulaire.

72Boucle de fil de bronze (fig. 107, C)
bronze. L : 1,2 cm, 1 : 0,8 cm, D. tige : 0,1 cm, XVIe s.
fil de bronze enroulé sur deux rangs pour former une petite boucle rectangulaire.

107 : - A : Galon de bronze

107 : - A : Galon de bronze

73- Aiguillettes
Fait attesté dès le 1er tiers du XVe s. et perdurant jusqu'au règne de Louis XIV, les vêtements, masculins et féminins, étaient fermés ou décorés par des aiguillettes : cordons, ganses ou tresses dont les deux extrémités sont ferrées (fig. 108, A) (Arnold, 1985).
Huit petits ferrets d'aiguillettes, du XVIe s., formés de fines plaques de bronze enroulées de forme conique, ont été exhumés au Vuache. Leurs dimensions sont approximativement les mêmes. Un seul ferret correspond à une aiguillette de grande taille.

108 : A : Ferrets d'aiguillettes sur un costume d'époque

108 : A : Ferrets d'aiguillettes sur un costume d'époque

Palazzo Pitti, Florence, 1574

74Ferrets d'aiguillette (fig. 108, B) bronze
H : 2,4 cm, 0,01 cm <D> 0,025 cm
H : 2,4 cm, 0,05 cm <D> 0,25 cm
H : 2,4 cm, 0,05 cm <D> 0,25 cm
H : 1,6 cm, D : 0,2 cm
H : 2,9 cm,0,15 cm <D> 0,2 cm
H : 3 cm, 0,1 cm <D> 0,25 cm
H : 2,2 cm, 0,18 cm <D> 0,22 cm
(Rieb-Salch 1973, n° 379, p. 62 ; Démians d'Archimbaud 1980, p. 516)

- B : Petits ferrets

- B : Petits ferrets

75Ferret d'aiguillette (fig. 108, C)
bronze. L : 4,7 cm, ép : 0,1 mm, 3 mm, 6 mm, XVIe s.
grand ferret d'aiguillette tronconique formé d'une plaque de bronze repliée.

-C : Grand ferret

-C : Grand ferret

Éléments pour pièces vestimentaires en cuir

76Quelques boucles et pièces métalliques correspondent à la fixation d'accessoires vestimentaires en cuir.

77Boucle (fig. 109, A)
bronze. D : 2 cm, ép : 0,2 cm, XVIe-XVIIe s.
boucle circulaire à double fenêtre, tige périmétrale de section ogivale ; côté plat vers l'intérieur ; axe central galbé présentant un étranglement central de 0,2 cm pour l'ancrage de l'ardillon manquant.

78Boucle (fig. 109, Β)
bronze. D : 2 cm, ép : 0,2 cm, XVIe-XVIIe s.
boucle circulaire à double fenêtre, incurvée en son milieu ; tige de section triangulaire aux angles adoucis, ardillon manquant (Rieb-Salch 1973, n° 353. p. 59).

79Boucle (fig. 109, C)
fer. L : 3 cm, 1 : 2,8 cm, XVIe-XVIIe s.
boucle à double fenêtre de section circulaire, légèrement incurvée au centre et présentant un retrécissement de part et d'autre de la tige centrale pour la fixation de l'ardillon.

80Chape articulée (fig. 109, D)
bronze. L : 4,1 cm, 1 : 2 cm, ép : 0,1 cm, XVIe s.
chape rectangulaire dont la boucle manque, formée d'une plaquette rectangulaire repliée. Le côté interne est moins large (1,4 cm) et moins long (3,6 cm) que le côté externe, large de 2 cm et long de 4,1cm ; cinq perforations (D : 0,2 cm) servaient à la fixation sur une bande de cuir : un rivet cylindrique est conservé (Rieb-Salch 1973, n° 340 et 342, p. 5 ; Démians d'Archimbaud 1980 p. 502-503).

81Oeillet riveté (fig. 109, Ε)
bronze. D : 2 cm, ép : 0,1 cm.
petite rondelle à bord biseauté et à perforation centrale (D : 0,7 cm), munie de trois rivets disposés en triangle (L : 0,5 cm, D : 1,5 mm), dont deux conservent leur bague de fixation ; elle servait probablement à renforcer un oeillet d'objet en cuir. (Démians d'Archimbaud 1980, p. 514)

109 : Eléments pour pièces vestimentaires en cuir

109 : Eléments pour pièces vestimentaires en cuir

Parure et bijoux

82La parure, complémentaire du costume, est représentée par deux perles de bois et surtout par une très belle bague en or.

83Fragment de perle de bois (fig. 110, A)
bois. L : 2,3 cm, 1 : 1,7 cm, XVIe s.
perle ovoïde à facettes obliques de bois noir.

84Perle de bois (fig. 110, Β)
bois. L : 1,2 cm, 1 : 1 cm, XVIe s.
perle de bois noir, approximativement sphérique, décorée de profondes entailles obliques en chevrons, les faces saillantes sont gravées de petites étoiles.

  • 19 Notice rédigée à partir de l'étude de la bague par E. Taburet-Delahaye, conservateur au département (...)

85Bague en or (fig. 110, C) (photo 4ème de couverture)
or, rubis, saphir. D : 1,78 cm, fin XVe-début XVII s.
bague en or à chaton double associant un rubis et un saphir rectangulaires taillés « en quarré » et sertis, au centre de fleurons trilobes, selon le type de monture désigné comme « bâte à cuvettes ». Les épaules sont décorées par ciselure de deux rangs de chevrons sur les bords inférieur et supérieur, de part et d'autre d'une bande s'élargissant pour former une boucle de chaque côté du chaton. Ce type de bague, associant deux pierres différentes, est généralement considéré comme anneau de fiançailles ou de mariage, les petites dimensions incitent à voir ici un bijou féminin19.

110 : Bijoux et parure

110 : Bijoux et parure

Objets de toilette

86Deux objets se rapportent aux soins corporels ou au maquillage.

87Fragment d'épingle (fig. 111, A)
os. L : 5,1 cm, XVIe s.
épingle à tête sphérique (D : 0,8 cm). La tige est à section carrée dans sa partie supérieure (0,3 cm de côté sur une longueur de 2,2 cm) et à section circulaire dans sa partie inférieure (D : 0,3 cm). Cet objet pouvait également servir à tracer une raie dans la chevelure (d'Allemagne 1928, t. .2, p. 224-225).

88Cuillère à fard ? (fig. 111, Β)
bronze. L : 8,2 cm, D : 1,5 cm XVIe s.
tige de bronze dont une extrémité effilée est légèrement tordue, peut-être accidentellement. L'autre est façonnée en cuilleron de forme ovale, dans l'axe de la tige. Les bords se sont désagrégés, ainsi que la patine de la pointe, après sa mise au jour : il pourrait s'agir d'une cuillère à onguent ou à fard (Rieb-Salch 1973 : n° 202, p. 39).

111 : Objets de toilette

111 : Objets de toilette

Ustensiles de cuisine

89L'équipement ménager métallique, complémentaire des récipients de céramique et de verre, n'est représenté que par deux lames de couteaux, un fragment de louche et un fragment de petite coupelle en bronze trouvée dans le bâtiment annexe interprété comme cellier.

90Couteau (fig. 112, A)
fer. L : 9 cm, 1 : 1 cm, ép : 0,25 cm, XVIe s.
lame de couteau très détériorée, soie de section quadrangulaire. La pointe est cassée, le bord est droit et le tranchant s'incurve à son extrémité pour former une pointe arrondie.

91Couteau (fig. 112, Β)
fer. L : 7,6 cm, 1 : 1,75 cm, D de la soie : 0,6 cm XVIe s.
lame de couteau dont la pointe est cassée. Le dos est rectiligne ; la base du tranchant est arrondie et la soie, de section circulaire, forme un petit talon à la base du dos de la lame.

92Louche (fig. 113, A)
fer. L : 17,5 cm, 1 :1,2 cm, 1,9 cm, ép : 0,4 cm, XVIe s.
ustensile très détérioré : l'extrémité du manche et la plus grande partie du cuilleron manquent ; celui-ci était hémisphérique (D : 8 cm) ; le manche est droit, de section rectangulaire, et s'élargit de la base au sommet.

93Fragment de coupelle (fig. 113, Β)
bronze. L : 8 cm, 1 : 3,2 cm, ép : 0,1 cm, XVIe-XVIIe s.
fragment de bord d'une petite coupelle hémisphérique, dont la lèvre circulaire est obtenue par enroulement du bord.

Objets divers

94Comme le démontrent quelques objets, d'autres activités, étaient également pratiquées dans l'enceinte du château du Vuache : écritures, musique et jeux, mais aussi de dévotion, récitation de patenôtres.

95Guimbarde (fig. 114, A)
fer. L : 5,5 cm, 1 : 3,4 cm, XVIe s.
tige de fer formant un anneau piriforme à base plate et à deux branches dont les extrémités, cassées, sont soudées par l'oxydation. Une languette de section rectangulaire est soudée à la base, sa vibration amplifiée par la bouche du joueur émettait le son désiré (A.H.M. 1977, n° 909, p. 477 ; Rieb-Salch 1973, n° 146, p. 28).

96Grelot (fig. 114, Β)
fer. D : 2,5 cm, XVIe s.
sphère surmontée par un anneau de fixation cubique ; l'oxydation masque une éventuelle ouverture de la sphère et celle de l'anneau.

97Cheville d'instrument à corde ? (fig. 114, C)
os ou ivoire. L : 2,1 cm, 1 : 1 cm, 0,3 cm, 1 cm, XVIe s.
pièce rectangulaire, à profil composite, décoré de cupules ; son revers est poli par l'usage ; la base cassée présentait une forme cylindrique. Cette interprétation comme cheville pour tendre les cordes d'un instrument de musique est cependant hypothétique.

114 : Instruments de musique

114 : Instruments de musique

98Dé de jeux (fig. 115, A) os. côté : 0,9 cm, XIIIe s. petit dé en os dont les ponctuations sont marquées par des cercles concentriques, système de numérotation moderne : la somme des faces opposées est égale à sept (Rieb-Salch 1973, n° 115, p. 28).

99Dé de jeux (fig. 115, Β) os. côté : 0,8 cm, XVI-XVIIe s. petit dé en os dont les ponctuations sont marquées par des cupules, systéme de numérotation moderne (Rieb-Salch 1973, n° 132, p. 28).

100Fragment de chapelet (fig. 116)
os et bronze. L : 5 cm, XVIe s.
quatre grains d'os (D : 0,8 cm) décorés de profondes incisions obliques et de fines rainures perpendiculaires à la perforation, montés sur des maillons de fil de bronze torsadé (D : 0,5 mm) formant deux anneaux de part et d'autre de la perle, la torsade étant cachée à l'intérieur (Rieb-Salch 1973, n° 249, p. 45).

101Sceau matrice (fig. 117)
bronze. H : 2,1 cm, D : 2 cm, XVIe s.
petit sceau circulaire à corps piriforme surmonté d'un anneau de préhension, avec dans le champ, les initiales PC surmontées d'une croix ; entouré de la légende inversée  :« + S(igillum) PETRI DE CUVAT X » (Medieval Catalogue 1954, fig. 90, p. 295).

117 : Sceau matrice

117 : Sceau matrice

Les monnaies

  • 20 L'identification des monnaies a été faite par M. Dhenin (Bibliothèque Nationale).

102Un lot de 16 monnaies a été collecté lors des fouilles L'ensemble de la période d'occupation est représenté du XIIIe au XVIIe s. Il s'agit essentiellement de monnaies seigneuriales20.

XIIIe siècle ?

1031 : Evêché de Genève
Denier anonyme, Genève, XIIIe s.-XVe s.
S.C Ρ Ε Τ R V S
tête à gauche
+ GENEVAS
croix pattée cantonnée d'un S au 1 et d'un besant au 4.
argent ; 17 mm. Poids : 0,7 g.
Martin, 1965, p. 25.
zone 2, prise dans le mortier du mur M 25 (fig. 118).

XIVe siècle

1042 : Baronnie de Vaud
Louis 11(1302-1350)
Obole, Nyon, 1302-1350
LVD (OVICVS)
croix pattée cantonnée d'un trèfle au 2 et d'un besant au 3.
(+DE SABAVDI) A
temple tétrastyle
argent ; 12mm. Poids : 0,3 g.
Martin 1989, p. 129, n° 16, 13
zone 8 sond.1, C. 803

1053 : Baronnie de Vaud
Louis II (1302-1350)
Obole, Nyon, 1302-1350
+ LVDOVICV(S)
croix pattée, cantonnée d'un tréfle au 2 et d'un besant au 3.
(+ DESABA VDI)A, trois points superposés
temple tétrastyle
argent ; 13 mm..Poids : 0,3 g.
Martin 1989, p. 129, n° 16,13
(zone 1, aire A, sond. 1, couche d'occupation C. 103 (fig. 118).

1064 : Comté de Genevois ;
Amédée III(1320-1365)
Denier, Annecy, 1360-1362
(+ A M) Ε D Ε V S (C Ο M Ε S)
croix formée de quatre billettes dans un quadrilobe.
(+ G Ε Β) Ε Ν (Ν) Ε Ν S I S
écu dans un quadrilobe
argent ; 15 mm. Poids : 0,2 g.
Demole 1883, p. 20-21 du tiré-à-part, n° 5, pl.1 et 6
Lebascle 1986, p. 36, (5)
zone 8, sond.l, C. 803

1075 : Comté de Genevois
Pierre (1374-1391)
Denier, Annecy, 1374-1391
+ P(E Τ R)V S : C (Ο) M Ε S
croix formée de quatre billettes dans un quadrilobe.
+ G Ε Β (Ε Ν) Ν Ε)Ν S I S
écu dans un quadrilobe
argent ; 15 mm. Poids : 0,6 g.
Demole 1883, p. 23 du tiré-à-part, n° 8, pl. 2 et 8
Lebascle 1986, p. 37
zone 8, sond. 1, couche d'occupation C 803 (fig. 118)

XVe siècle

1086 : Duché de Bourgogne
Philippe le Bon, (1419-1467)
Double tournois, Auxonne ? 1421-1423
(+ P)8DVX8ET8COMES8BVR (G)
armes de Bourgogne nouveau couvrant le champ.
+ DVPLEX8TVRONVS8B V(R)
croix pattée
billon ; 22 mm. Poids : 1,5 g.
Dumas-Dubourg 1988, n° 15-10-1
zone 2, hors stratigraphie (fig. 118)

1097 : Duché de Bourgogne
Philippe le Bon (1419-1467)
Engrogne, Auxonne, 1420-1423 ou 1446
+ (PHS) :DVX :ET :CO(ME)S :BVRGODI
armes aux sept quartiers couvrant le champ
+ (A N)S ERNA( :D :)E :AVXONNA
croix pattée cantonnée de deux lions, et de deux lis.
billon ; 21 mm. Poids : 0,65 g.
Dumas-Dubourg 1988, n° 15-13
zone 4, couche de démolition C. 401 (fig. 118)

1108 : Evêché de Lausanne
Benoît de Montferrand (1476-1491)
Denier, Lausanne, 1476-1491
(+BoD)oMONTE(FAoEPSoLA)
écu dans un trilobe
+ (A)VE (oMARIAoGRAoPLE)
croix fleurdelisée
billon ; 15 mm. Poids : 0,65 g
Dolivo 1961, n° 74
Zone 3, hors stratigraphie.

XVIe siècle

1119 : Evêché de Lausanne
Sébastien de Montfaucon (1517-1536)
Denier, Lausanne, 1517-1536
ο (+ S Ε B) A (S ΤIA Ν V S) ο D
écu posé sur une crosse
+ MONET(ALAVS)AN
croix fleurdelisée
billon ; 16 mm. Poids : 0,6 g
Dolivo 1961, n° 98
zone 1, aire A, couche d'occupation,C 103 (fig. 118).

11210 : Duché de Savoie
Emmanuel-Philibert (1553-1580)
Quart de gros, Aoste, Octobre 1544 et Février 1559
+ E :PHILIBER :DVX :SABAV
F Ε R Τ entre deux doubles traits
+ ET  :AVG :PRETORIE :N. V.
croix tréflée
billon ; 17 mm. Poids : 0,8 g.
Simonetti 1967, p. 64,2)
zone 4, sur sol C. 404 (fig. 118).

XVIe - XVIIe siècle

11311 : Duché de Savoie
Charles Emmanuel I (1580-1630)
Quart de gros,Chambéry ou Gex, 1580-1587
sans légende
C Ε couronné et trois roses dans le champ
sans légende
croix tréflée dans un quadrilobe cantonné de points,
cuivre ; 14 mm. Poids : 0,7 g.
Simonetti 1967, n° 83, 3 à 5
zone 5, aire C, sond. 4, couche de démolition C. 144 fig. 118).

11412 : Duché de Lorraine
Charles III (1545-1608)
Quart de plaque ou denier de Nancy, contremarqué vers 1621
(+ C A R O. ) D. G. L Ο T(A R.B.DV X)
écu couronné
(+ M Ο Ν Ε Τ Α. F A) C Τ Α.Ν Α Ν
épée en pal ; contremarque à l'alèrion au revers.
billon : 15 mm. Poids : 0,4 g.
de Saulcy 1841, pl. XVIII, 6
zone 1, aire B, hors stratigraphie

11513 : monnaie non identifiée (XVe-XVIe s.  ?)
(+) DENAR()
type non visible
(+). CIVITA (S) R()
croix pattée
billon ; 16 mm.Poids : 0,5 g.
zone 1, aire A, couche de démolition, C 102 (fig. 118).

Notes

18 L'ensemble du matériel découvert au château du Vuache a été déposé au musée d'Annecy, où certaines pièces feront l'objet d'une présentation publique.

19 Notice rédigée à partir de l'étude de la bague par E. Taburet-Delahaye, conservateur au département des Objets d'Art du Musée du Louvre.

20 L'identification des monnaies a été faite par M. Dhenin (Bibliothèque Nationale).

Table des illustrations

Titre 88  :-A : Clef forée
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 88k
Titre - B : Lame
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-2.png
Fichier image/png, 36k
Titre - C : Chandelier zoomorphe
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 112k
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 68k
Titre 89 : Clous
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-5.png
Fichier image/png, 65k
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 184k
Titre 90 :Gonds
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 252k
Titre 91 : Paumelles
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 212k
Titre 92 : Penture
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 120k
Titre 93 : Poignées
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 140k
Titre 94 : Clefs
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-11.png
Fichier image/png, 113k
Titre 95 : Serti de vitrail
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 32k
Titre 96 : Accessoires du mobilier
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-13.jpg
Fichier image/jpeg, 260k
Titre 97 : Luminaire
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-14.jpg
Fichier image/jpeg, 228k
Titre 98 : Armement
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-15.jpg
Fichier image/jpeg, 220k
Titre 99 : Equipement équestre
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-16.jpg
Fichier image/jpeg, 424k
Titre 100 : Harnachement
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-17.jpg
Fichier image/jpeg, 144k
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-18.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Titre 101 : Couture
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 308k
Titre 102 : Têtu de tailleur de pierre
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-20.jpg
Fichier image/jpeg, 472k
Titre 103 : Outils
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-21.jpg
Fichier image/jpeg, 816k
Titre 104 : Epingles
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-22.jpg
Fichier image/jpeg, 224k
Titre 105 : Troussoir (x 2 environ)
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-23.jpg
Fichier image/jpeg, 168k
Titre 106 : Galon d'argent
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-24.jpg
Fichier image/jpeg, 120k
Titre 107 : - A : Galon de bronze
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-25.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Titre 108 : A : Ferrets d'aiguillettes sur un costume d'époque
Légende Palazzo Pitti, Florence, 1574
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-26.jpg
Fichier image/jpeg, 256k
Titre - B : Petits ferrets
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-27.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Titre -C : Grand ferret
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-28.jpg
Fichier image/jpeg, 16k
Titre 109 : Eléments pour pièces vestimentaires en cuir
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-29.jpg
Fichier image/jpeg, 120k
Titre 110 : Bijoux et parure
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-30.png
Fichier image/png, 48k
Titre 111 : Objets de toilette
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-31.png
Fichier image/png, 27k
Titre 112 : Couteaux
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-32.jpg
Fichier image/jpeg, 100k
Titre 113 A : Louche
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-33.jpg
Fichier image/jpeg, 136k
Titre Β : Coupelle
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-34.jpg
Fichier image/jpeg, 76k
Titre 114 : Instruments de musique
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-35.jpg
Fichier image/jpeg, 120k
Titre 115 : Dés
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-36.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Titre 116 : Chapelet
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-37.jpg
Fichier image/jpeg, 40k
Titre 117 : Sceau matrice
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-38.jpg
Fichier image/jpeg, 52k
Titre 118 : Monnaies
URL http://books.openedition.org/alpara/docannexe/image/1656/img-39.jpg
Fichier image/jpeg, 262k

Auteur

© Alpara, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Open access

Acheter